Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
7 259.00 +1.72 %

Nasdaq Composite : Détentes sur le front commercial, les semi-conducteurs apprécient

vendredi 14 septembre 2018 à 14h57

(BFM Bourse) - Les valeurs technologiques, dans leur ensemble, étaient recherchées jeudi, dans des volumes encore timides, dans un contexte de détente, toute relative, sur le dossier de la guerre commerciale entre Washington et Pékin. L'indice Nasdaq Composite a gagné 0,75% à 8 013 points.

La reprise des négociations pour aboutir à un accord avant ces élections essentielles pour asseoir la légitimité de D. Trump à la Maison Blanche est particulièrement stratégique. C'est pourquoi le Président américain entre désormais dans une nouvelle phase de sa "négociation".

Au fond c'est une méthode bien connue dans le monde des affaires. Il s'agit dans un premier temps d'affirmer brutalement ses conditions, quitte à arrondir légèrement les angles, afin de sortir finalement gagnant d'une négociation... L'ancien magnat de l'immobilier applique tout simplement cette brutalité du monde des affaires, à la diplomatie commerciale américaine... Et c'est bien pour ça que les marchés ne sur-réagissent pas à chaque coup de colère du Président Trump: ils connaissent sa méthode. Et savent au fond que les menaces les plus dures, notamment celle de taxer l'intégralité des produits chinois importés sur le sol américain, n'ont qu'une chance infime d'être appliquées.

200 milliards de dollars supplémentaires de produits doivent néanmoins être taxés d'ici la fin du mois.

Côté valeurs: au final, les actionnaires et investisseurs auront réservé un accueil plus que mitigé à la traditionnelle "keynote" de rentrée d'Apple (-1,24% mercredi, +2,42% jeudi). Cette dernière s'est plus rapprochée d'une annonce d'une amélioration des produits existants, que d'une annonce choc. Depuis plusieurs années, les investisseurs attendent une annonce forte, du même type de celle de la présentation du premier Iphone il y a onze ans. La firme à la pomme a toutefois annoncé une nouvelle gamme de montres connectées, spécialement axées sur des fonctionnalités liées à la santé.

On suivra tout particulièrement le secteur clef des semi-conducteurs, qui est naturellement très dépendant des prix à l'import de composants en provenance de Chine.

A suivre également Adobe Systems Inc, qui édite en particulier les logiciels graphiques Acrobat, Flash et Photoshop, qui a publié hier soir des résultats supérieurs aux attentes.

Au chapitre macroéconomique jeudi, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine du 03 au 09 septembre, sont ressorties en légère baisse, à 204 000, alors qu'en moyenne, les économistes et analystes entrevoyaient une hausse de ces inscriptions. Ces chiffres constituent un plus bas de l'historique dont nous disposons, qui commence en 1975... Par ailleurs, l'indice des prix à la consommation (IPC), hors alimentation et énergie, a continué de progresser sur août, à un rythme toutefois inférieur au consensus. Pas de quoi toutefois détourner la Fed de son cap de raffermissement de sa politique monétaire. Deux nouvelles hausses des taux fédéraux sont largement anticipées d'ici la fin de l'année.

Ce vendredi, des repères importants ont déjà été publiés, une heure avant l'ouverture des marchés d'actions:

- les ventes au détail, qui ont très nettement déçu: pour le mois d'août, la dynamique de progression s'est enrayée (+0,3%, hors automobile), en rythme mensuel, alors que la cible tablait sur une progression de +0,5%. Un chiffre particulièrement suivi et à fort impact, dans une économie où traditionnellement, la consommation demeure le principal moteur de création de la croissance.

- les prix à l'import sur le mois d'août, en baisse de 0,6% ont également déçu.

A suivre la production industrielle et le taux d'utilisation des capacités productives à 15h15, les données révisées du sentiment du consommateur et de la prévision de l'inflation (Université du Michigan) à 16h00, ainsi que les stocks des entreprises, à 16h00 également.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Certes, l'indice a tracé une bougie en marubozu mardi, doublée d'une structure en englobante haussière, mais les volumes, même s'ils croissent, ne sont pas suffisant pour étayer le scénario d'une fin de reflux.

Par ailleurs, nous n'avons pas eu une participation de l'ensemble des secteurs à la hausse, le secteur des semi-conducteurs restant finalement assez en retrait jusqu'à jeudi en tous cas. Un début de séance en hausse sur ce secteur clef ce vendredi est néanmoins attendu.

Nous resterons donc particulièrement prudent à court terme, tout en précisant naturellement que le biais de fond, lui, reste parfaitement haussier.

Avis positif à l'échelle de la seule séance à venir. Avis étayé par le gap d'ouverture de jeudi, non recouvert (7965 - 7 989 points). Une marge haussière de très court terme existe dans l'immédiat, jusque sur les récents sommets historiques de l'indice, inscrits en séance le 30 août, à 8 133 points.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote au dessus du support à 7933.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Positif
Résistance(s) :
8133.00 / 8500.00
Support(s) :
7933.00 / 7733.00 / 7604.00

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Détentes sur le front commercial, les semi-conducteurs apprécient (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.20 % vs +1.09 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat