Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Des tensions géopolitiques fortes, une réaction limitée sur les marchés

vendredi 3 janvier 2020 à 14h30

(BFM Bourse) - Si l'indice Nasdaq Composite a débuté l'année par l'inscription de nouveaux sommets historiques (+1,33% à 9 092 points jeudi), la séance de ce vendredi s'annonce beaucoup plus mâtinée de prudence, avec la franche montée d'un cran des tensions géopolitiques entre Etats-Unis et Iran, après la mort du Général Qassem Soleimani, à l'occasion d'une frappe aérienne sur un aéroport à Bagdad, frappe commandée par la Maison Blanche. Le guide suprême iranien (poste le plus élevé de la République islamique d'Iran), Ali Khamenei, a crié vengeance...

Un pari géopolitique à très haut risque de la part de Trump, qui pèse en cette fin de semaine sur l'ensemble des classes d'actifs à risque, à l'exception notable du pétrole.

Cette frappe est bien sûr liée à l’attaque de l’ambassade américaine à Bagdad par des manifestants pro-iraniens le 31 décembre, analyse Stéphane Déo, stratégiste à La Banque Postale Asset Management, tout en notant que la réaction des marchés reste pour l'heure "modérée".

Au chapitre statistique, les opérateurs ont pris connaissance jeudi des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, pour la semaine du 23 au 29 décembre, parfaitement en ligne avec les attentes, à 222 000 unités. Le PMI manufacturier en données finales pour décembre est également ressorti pleinement dans la cible. Les investisseurs préféreront toutefois avoir le repère de ce baromètre au sens de l'ISM (Institute for Supply Management), traditionnellement à plus fort impact. Il sera publié ce vendredi (16h00).

A suivre également ce vendredi outre Atlantique, les dépenses de construction à 16h00, les stocks de pétrole à 17h00, ainsi que les traditionnelles "Minutes" de la Fed à 20h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

2 observations liminaires importantes:

1) La fin de l'année ne rime pas avec effacement des ardoises: la psychologie de marché, jusqu'à preuve du contraire, reste offensive et agressive.

2) La non-préservation du seuil des 9 000 points en toute fin d'année n'est pas un évènement en soi. L'enjeu de la fin de l'année sur le front technique n'était pas là.

Rappel du cadre technique, étayé par l'historique récent:

Sur des niveaux de cours très fermes, l'indice phare des valeurs technologiques a amorcé lundi 02/12 la définition de l'amplitude d'une consolidation. Légitimement, l'indice a amorcé un "retracement" correctif, sans purge, après une avancée continue depuis le 03 octobre et plus généralement, depuis la fin du mois de décembre 2018. Cela a permis la définition, courte et désormais achevée, de l'amplitude de la consolidation des prochaines séances.

Le déroulé de la séance de mardi 03/12, visible synthétiquement en un seul coup d'oeil sur la bougie correspondante laissait augurer dès la séance de mercredi une réaction de contestation acheteur, tant la peur de manquer une occasion d'achat est grande. Soit pour rappel, un biais comportemental qui colle au marché actuel, sur différentes classes d'actifs à risque au demeurant.

Cette réaction, certes dans des proportions mesurées, s'est effectivement construite, avec le concours de l'ensemble des sous-secteurs technologiques; et il est intéressant de noter que le gap d'ouverture n'a pas été comblé: les cotations de la séance de mardi 03/12 ont donc été isolées. La séance de jeudi 05/12 n'a fait que confirmer, avec une précision chirurgicale, cette préservation de gap (intervalle sans cotation). Et la séance de vendredi 06/12, par son gap au coeur même du mouvement réactionnaire, a montré toute l'impatience d'un camp acheteur qui sera précocément prêt à davantage d'offensives.

Depuis, après une stagnation sur les trois premières séances de la semaine 50, l'indice phare des valeurs technologiques de la cote américaine a inscrit jeudi 12/12, dans une volatilité retrouvée, de nouveaux sommets historiques. Depuis, la capacité à se maintenir à bonne distance des 8 705 points, permet de qualifier de support nouveau ce niveau, sans compter l'apparition dans l'intervalle de deux nouveau gaps de poursuite*, et la création régulière et facile de nouveaux sommets.

Avis légèrement négatif émis toutefois à l'échelle de la séance à venir.

* Le gap haussier formé jeudi, amené à être recouvert par les cours, par le haut dans l'immédiat, ou par le bas un peu plus tard, n'est pas qualifiable à nos yeux de gap de poursuite, au sens formel.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote en dessous de la résistance à 10000.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Négatif
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Des tensions géopolitiques fortes, une réaction limitée sur les marchés (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.80 % vs -7.58 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat