Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Des doutes persistants, une ambiance lourde

mardi 18 décembre 2018 à 15h02

(BFM Bourse) - Cinquième bougie rouge consécutive pour l'indice Nasdaq Composite lundi, qui a perdu 2,27% à 6 753 points. Et la dynamique en pré-ouverture laisse augurer une nouvelle séance particulièrement "fraîche", en raison des craintes redoublées sur la croissance mondiale, sur fond de guerre commerciale interminable entre Washington et Pékin, et dans l'attente de l'issue demain de la dernière réunion monétaire de l'année.

La guerre commerciale opposant Washington à Pékin continue de peser dans les salles des marchés. Les doutes persistent quant à la capacité des deux plus grandes puissances économiques à parvenir rapidement à un accord commercial après la trêve décrétée début décembre pour une période de 90 jours. Lundi, les États-Unis et la Chine se sont mutuellement accusées de pratiques déloyales devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Zhang Xiangchen, ambassadeur chinois auprès de l'OMC a déclaré que les mesures commerciales prises par l'administration Trump étaient en train de "ressusciter le fantôme de l'unilatéralisme" tandis que l'ambassadeur américain Dennis Shea avait auparavant regretté les "pratiques concurrentielles déloyales" chinoises qui "portent préjudice aux entreprises et aux salariés étrangers en violation des règles de l'OMC".

Plus tôt dans la semaine, deux publications statistiques chinoises glaçait l'ambiance. Les opérateurs sur devises prenaient connaissance des données définitives de l'indice des prix à la consommation en Zone Euro, pour le mois de novembre, ressorties en hausse de 1,9% en rythme annualisé, sous la cible de 2.0%. Hors éléments volatils toutefois (alimentation, énergie, alcool et tabac), l'indice ressort dans une dynamique parfaitement conforme aux attentes. Déception bien plus marquée en revanche pour l'excédent commercial de la Zone Euro pour le mois d'octobre, en contraction marquée.

Pour couronner le tout, les opérateurs retiennent désormais leur souffle avec la possibilité d'un nouveau shutdown (paralysie des services publics sans accord budgétaire). Pour s'éviter un épisode de shutdown, Donald Trump n'a plus que quatre jours pour arracher un accord de financement au Congrès, accord concernant l'une des ses promesses phare de campagne: la construction d'un mur gigantesque à la frontière mexicaine...

C'est dans ce contexte lourd que la Fed achève demain une réunion clef de son Comité de politique monétaire (FOMC). Si un relèvement des taux fédéraux reste l'option la plus probable (le 4ème tour de vis de l'année), les salles des marchés relèveront les probables inflexions dans le ton de la Fed, ou dans les éléments de langage à même d'étayer ou non l'hypothèse d'une pause dans le processus de normalisation monétaire sur la première partie de l'année prochaine.

Au chapitre macroéconomique lundi, l'indice manufacturier de la Fed de New York, indice dit Empire State, a fondu à 10.9 ce mois-ci, contre 23.3 en novembre, et une cible (consensus) à 20.1. L'indicateur est, compte-tenu de sa composante géographique, un baromètre fiable de mesure de la santé industrielle de l'ensemble du territoire. Le point d'équilibre de zéro sépare la situation d'expansion de la situation de contraction du secteur.

Ce mardi, les gérants viennent de prendre connaissance de chiffres immobiliers, les mises en chantier de logements et permis de construire, tous deux en hausse notable sur le mois de novembre, et dépassant leurs consensus respectifs.

A suivre côté valeurs Alphabet, Twitter et Facebook, qui viennent d'essuyer de nouvelles critiques acerbes et laconiques de Donald Trump quand à leur supposée partialité, en faveur du camp démocrate.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare du secteur technologique poursuit la formation d'un mouvement baissier "construit", au sein d'une large bande descendante, que nous avons représentée en noir sur le graphique journalier ci-dessous. Le biais de fond de la jambe d'ajustement secondaire amorcée le 4 octobre est défini comme nettement baissier. Le potentiel de cette vague n'est pas complètement exprimé, et toute sortie en deçà de la borne basse du canal identifié provoquerait une accélération des dégagements.

Une sortie de ce canal, sur gap baissier de surcroit, est une option sérieuse pour la séance de ce mardi. Il sera intéressant de voir dans quelle mesure l'indice est capable de contester ce gap en cours de séance. Toute clôture sur les points bas de séance, viendrait ajouter davantage de pression. Dans l'immédiat, le pouvoir d'attraction du gap haussier du 27 octobre 2017 va être testé.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote en dessous de la résistance à 7197.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Négatif
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Des doutes persistants, une ambiance lourde (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.70 % vs +0.38 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat