Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Applaudissements discrets sur la question du Brexit

jeudi 17 octobre 2019 à 15h12

(BFM Bourse) - Si Wall Street devrait saluer, avec toutes les réserves qui s'imposent, l'accord conclu à Bruxelles entre le Royaume-Uni et l'Union Européenne ce matin, la psychologie de marché devrait rester teintée de prudence, avec la poursuite du bal des trimestriels, sur fond de crainte d'un ralentissement de la demande chinoise. Plus globalement, c'est la question du rythme de l'atterrissage (même en douceur) d'une économie chinoise en pleine expansion depuis trois décennies qui préoccupe les salles des marchés, dans le contexte d'un repli protectionniste souhaité par... la Maison Blanche.

Des experts sondés par l'AFP estiment que l'économie chinoise pourrait avoir encore ralenti au 3e trimestre, en dépit des efforts engagés par Pékin en pleine guerre commerciale avec Washington. D'après la prévision médiane de 13 analystes, la croissance du produit intérieur brut (PIB) de la Chine devrait s'établir à 6% sur un an sur la période juillet-septembre, contre 6,2% au 2e trimestre 2019. Il s'agirait alors de sa plus faible performance depuis au moins 27 ans. Le chiffre "officiel", avec les guillemets qui s'imposent, sera publié demain.

Dans l'immédiat, les opérateurs viennent de prendre connaissance de publications statistiques immobilières contrastées: sous les attentes pour les mises en chantier de logement et au-dessus des attentes pour les permis de construire. Toujours aussi faibles, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux Etats-Unis, continuent de délivrer, à 214 000 la semaine passée, un message positif pour l'emploi. En revanche, l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie (Indice Philly Fed) a fondu de 12.0 à 5.6, largement sous la cible à 7.4. A suivre dans la foulée le rapport mensuel fédéral sur l'industrie, avec un taux d'utilisation des capacités attendu à 77.7% et une production proprement dite en légère contraction de 0.1% (rythme mensuel).

Hier les opérateurs ont dû composé avec des ventes au détail sous forte pression. Et ce alors même que traditionnellement, la consommation intérieure demeure le principal levier de création de richesse nationale aux Etats-Unis. En septembre, ces ventes ont baissé de 0.3% contre une progression de 0.6% le mois précédent. Hors automobiles, ces ventes au détail ont baissé de 0.1%, bien loin d'une cible à +0.2%...

A suivre côté valeur Netflix, le spécialiste de la diffusion de vidéos à la demande en streaming sur abonnement, dont la publication trimestrielle à agréablement surpris.

A suivre les stocks de pétrole à 17h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Force est pour l'instant de constater froidement la décroissance de trois points hauts (26/07, 12/09, 15/10), ainsi que la fragilisation déjà bien entamée du niveau graphique de garde-fou à 7 700 points. Une poursuite de l'inscription d'un nouveau point haut, à terme, entre 7 700 et 8 168 points, viendrait compliquer davantage la situation graphique fragile à court terme.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 8243.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 7700.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Neutre
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Applaudissements discrets sur la question du Brexit (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.90 % vs +0.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat