Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

MR BRICOLAGE

ALMRB - FR0004034320 SRD PEA PEA-PME
10.200 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Mr bricolage : Mr bricolage veut fédérer le secteur en 5 ans

mardi 13 avril 2010 à 19h21
BFM Bourse

par Noëlle Mennella et Michel Rose

PARIS (Reuters) - Mr Bricolage veut porter à 20% sa part de marché en France à moyen terme en devenant un acteur clef de la concentration du secteur dont il est aujourd'hui le numéro trois derrière Adéo (Leroy Merlin, Bricoman) et Kingfisher (Castorama et Brico-Dépôt).

L'entreprise, qui fêtera ses 30 ans d'existence en 2010, affiche aujourd'hui une part de marché de 12,4% en France, contre 34,8% pour Adeo et 34,5% pour Kingfisher.

"Notre ambition est de passer à une part de marché de 20% à l'horizon des cinq ans. On y arrivera en faisant venir chez nous des commerçants indépendants et en étant en mesure de redonner à Mr Bricolage une structure financière lui permettant, à moyen terme, de profiter de nouvelles opportunités d'acquisitions", a déclaré à Reuters le P-DG Jean-François Boucher.

Il s'agit "d'être le fédérateur du commerce de bricolage en France à l'horizon des cinq ans", a-t-il ajouté en estimant que la crise pourrait accélérer le processus.

Dans l'immédiat, l'entreprise a pour priorité de se désendetter car, après l'acquisition des enseignes Briconautes, son ratio dette nette/fonds propres a dépassé 85% au 20 février contre 62,9% en décembre 2009. Aucune autre acquisition n'est donc envisagée cette année, a assuré Jean-François Boucher en marge du SmallCap Event organisé par CF&B Communication.

A plus long terme, le groupe compte se développer à l'international. Après l'ouverture d'un magasin en Roumanie, il s'implantera en Serbie en juin, en Albanie d'ici la fin de l'année et au Maroc en 2011.

"On choisit des pays où on a la capacité d'être le leader ou le numéro deux", a noté Jean-François Boucher.

DANS LA TENDANCE DU MARCHÉ

Depuis le début de l'année 2010, Mr Bricolage pâtit, comme tous les autres commerçants, d'un effet calendaire défavorable (-3,9% en janvier) et d'une météo difficile.

"On est dans la tendance du marché", a constaté Jean-François Boucher, qui mentionne une baisse de 4,1% du marché du bricolage à fin février, après le recul de 2,4% de l'an dernier.

Il prône donc la prudence pour 2010 car, dit-il, "on n'entrevoit pas un redressement réel du marché du bricolage et même de la consommation des ménages et, si ça devait avoir lieu, ce serait à la fin 2010 pas avant".

Le P-DG prévoit néanmoins que les ventes des magasins intégrés à l'enseigne Mr Bricolage, soutenues par la campagne promotionnelle liée à l'anniversaire de ses 30 ans, "devraient à la fois surperformer le marché et également progresser à surface comparable".

De son côté, le résultat opérationnel devrait cette année bénéficier des synergies opérationnelles de trois à quatre millions d'euros liées à l'acquisition des enseignes Briconautes, a encore indiqué le président.

Mr Bricolage a enregistré un résultat opérationnel de 39,7 millions d'euros (+23,8%) en 2009, sur des ventes de 547,7 millions (+6,2%).

L'action de Mr Bricolage a clôturé mardi à 15,15 euros (+0,53%), faisant ressortir une capitalisation boursière de 156 millions d'euros.

Edité par Cyril Altmeyer

Copyright © 2010 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur MR BRICOLAGE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.80 % vs +13.22 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat