Bourse > Montupet > Montupet : Net repli après l'activité du deuxième trimestre
MONTUPETMONTUPET MON - FR0000037046MON - FR0000037046
71.300 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
71.360 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 769 M€Capi. :

Montupet : Net repli après l'activité du deuxième trimestre

tradingsat

(CercleFinance.com) - Séance houleuse pour Montupet, dont le titre cède 4,8% à 59,9 euros à une demi-heure de la cloche après avoir décroché de 15% environ. Les investisseurs sanctionnent lourdement l'érosion de la croissance de l'activité au deuxième trimestre.

Promesse déçue. Très en vue à l'occasion des dernières séances, sans doute très attendu aussi après son chiffre d'affaires du premier trimestre, lequel avait révélé une croissance de 9,7% des ventes sur un an, Montupet n'a pas confirmé lors des trois derniers mois.

L'activité de l'équipementier automobile n'a en effet augmenté 'que' de 5,2% (+4,6% à change et métal constants) durant la période à 116,6 millions d'euros. Résultat: le chiffre d'affaires semestriel s'est établi à 239,1 millions d'euros, en hausse finalement modérée de 7,5% en glissement annuel.

Montupet a invoqué une baisse de la demande de Ford en Amérique du Nord ainsi qu'un effet de base défavorable en raison du calendrier de Pâques et des ponts du mois de mai 2014.

Sa dégringolade boursière, dont Aurel BGC préjuge qu'elle sera épiphénoménale, les investisseurs devant in fine retenir la progression bien réelle enregistrée au premier semestre et le maintien de l'objectif d'une amélioration de la marge opérationnelle, s'explique par le fait que le groupe tablait originellement sur une croissance à deux chiffres de ses revenus trimestriels.

Dans une note, Arkeon Finance indique avoir en conséquence de cette publication résolument contrastée révisé de 6% à la baisse ses prévisions de bénéfice par action 2014 et 2015. Le bureau d'études rappelle également que Montupet était jusqu'ici coutumier des bonnes publications.

Le 'cas' Ford sera selon lui à surveiller, considérant que le constructeur américain a pesé plus du tiers du chiffre d'affaires du groupe l'an passé.

Quoique toujours optimiste sur la valeur puisqu'il a reconduit son opinion 'achat', Aurel BGC a cependant abaissé son objectif de cours de 70 à 68 euros.

Si l'analyste dit rester confiant dans sa prévision d'une marge opérationnelle courante 2014 de 14,7% (contre 10,3% en 2013), il a en outre lui aussi réduit - de 4% - sa prévision de bénéfice par action pour l'exercice en cours.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...