Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

MEDICREA INTERNAT.

ALMED - FR0004178572 SRD PEA PEA-PME
4.040 € +1.00 % Temps réel Euronext Paris

Medicrea internat. : Faute de partenariat ou de rachat, Medicrea envisage de lever de nouveaux fonds

mardi 14 janvier 2020 à 10h10
Medicrea International discute rachat mais se tient prêt à lever des fonds

(BFM Bourse) - Spécialiste des implants destinés à la chirurgie de la colonne vertébrale depuis plus de 25 ans, le groupe lyonnais est aussi le plus ancien représentant de sa spécialité coté sur Euronext Paris. La direction a mandaté la banque Cowen pour l'assister dans ses discussions avec d'importants acteurs américains de l'orthopédie après plusieurs marques d'intérêt. Mais en l'absence d'offre ferme, Medicrea envisage de lever 5 millions d'euros pour assurer ses besoins de financement annuels.

Toutes les pistes semblent ouvertes quant à l'avenir de Medicrea, société lyonnaise pionnière des implants rachidiens cotée depuis 2006 sur Euronext Paris, et dont les produits totalisent plus de 150.000 interventions chirurgicales dans le monde. La société dirigée par Denys Sournac révèle "être en discussions actives avec des acteurs américains leaders mondiaux du secteur de la colonne vertébrale en vue de conclure un ou des accords stratégiques pouvant se concrétiser par un rachat de la société ou par la mise en place de partenariats ou d'accords de distribution". Mais dans le même temps, la société envisage de procéder à une augmentation de capital réservée au cours du premier trimestre pour lever environ 5 millions d'euros, histoire d'assurer ses arrières si les discussions venaient à s'éterniser ou n'aboutissaient tout simplement pas.

C'est "un communiqué qui interpelle" qu'a publié mardi matin Medicrea, souligne le bureau d'études Oddo BHF, au lieu de l'annonce de son chiffre d'affaires annuel qui intervient habituellement mi-janvier.

D'un côté, l'entreprise lyonnaise, employant 180 personnes pour un chiffre d'affaires de 32,3 millions d'euros en 2018 (dont plus de la moitié issu du marché américain), indique qu'elle a régulièrement été approchée par des groupes américains de premier plan souhaitant étudier les possibilités de coopération stratégique autour de sa plate-forme technologique - notamment le système UNiD ASI permettant d'adapter la procédure et la forme des implants à la morphologie de chaque patient. Dans ce contexte, Medicrea a examiné courant 2019 des offres de rachat "à des prix sensiblement supérieurs au cours de bourse", mais a décidé de ne pas y donner suite.

Au vu de l'intérêt suscité auprès de ces acteurs, l'entreprise "estime qu'il est désormais opportun d'exploiter au mieux les nouvelles opportunités de marché qui seront identifiées en utilisant les moyens commerciaux et marketing considérables dont disposent les grandes sociétés américaines", soit par le biais d'une acquisition de la société, soit par celui d'accords de partenariat plus ou moins étendu. Sous condition de confidentialité et dans le respect de la réglementation applicable "la société fournit actuellement aux parties intéressées les informations nécessaires leur permettant d'évaluer les modalités stratégiques et financières pouvant les amener à formuler différentes propositions de coopération", a expliqué le fondateur et actuel PDG Denys Sournac. De son côté Medicrea a mandaté la banque américaine d'investissement Cowen & Co. pour l'assister dans ces discussions.

Toutefois, Medicrea précise bien que ces discussions n'en sont qu'à un stade préliminaire et qu'elle n'a pas reçu de proposition ferme et engageante à ce stade. "Il n'y a par conséquent aucune certitude que les discussions en cours aboutissent à une transaction", indique le communiqué de l'entreprise. Faute de certitude sur son avenir, la firme envisage donc de procéder à une levée de fonds lui permettant d'assurer ses besoins en financement de l'exercice 2020. Cette opération pourrait prendre la forme d'une augmentation de capital d'un montant d'environ 5 millions d'euros, réservée à un cercle restreint d'investisseurs, au cours du premier trimestre 2020.

Sans surprise, l'annonce d'un potentiel intérêt de la part de grands spécialistes américains du secteur provoque une flambée du titre, en hausse de 14,69% à 3,67 euros vers 10h00 mardi, portant sa capitalisation à 63 millions d'euros environ.

Un cours qui reste toutefois loin du prix d'introduction, qui était de 7,94 euros en 2006.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur MEDICREA INTERNAT. en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.10 % vs -7.34 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat