Bourse > Mbws > Mbws : Nouveau plan stratégique "Back in the Game 2018"
MBWSMBWS MBWS - FR0000060873MBWS - FR0000060873
15.780 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
15.800 €Ouverture : -0.13 %Perf Ouverture : 15.800 €+ Haut : 15.690 €+ Bas :
15.780 €Clôture veille : 9 754Volume : +0.03 %Capi échangé : 447 M€Capi. :

Mbws : Nouveau plan stratégique "Back in the Game 2018"

(Tradingsat.com) - "Après une année 2014 consacrée à la remise en route opérationnelle", Belvédère a dévoilé mardi matin un nouveau plan stratégique baptisé "Back in the Game 2018 (BiG 2018)".

Le groupe de spiritueux souligne d'abord les progrès déjà accomplis avec "une gouvernance renouvelée", une situation financière assainie, des marques puissantes dotées d'un solide ancrage multi-régional, un positionnement unique pour tirer profit des évolutions du marché".

Belvédère se positionne ainsi comme "le principal challenger au coeur du marché des vins et spiritueux" dont le développement ambitieux est axé autour de quatre piliers principaux : la vodka (n°3 en France, n°3 en Pologne et n°7 mondial), avec principalement Sobieski et Krupnik ; William Peel sur le marché du scotch whisky (n°1 en France et n°9 mondial) ; Marie Brizard sur le marché des liqueurs, au savoir-faire reconnu depuis 1755 ; et enfin Fruits & Wine sur le marché des boissons aromatisées à base de vin (n°1 en France).

Le plan "BiG 2018" comprend "3 volets opérationnels pour devenir un challenger au coeur du marché". Le premier consiste en "la rationalisation des actifs non stratégiques et/ou générant des pertes".

En effet, à l`horizon de son plan stratégique, Belvédère souhaite vendre des actifs non stratégiques et/ou générateurs de pertes opérationnelles. Il s`agit essentiellement d`activités de grossistes en Pologne, d`équipements de production non nécessaires en Pologne et d`actifs immobiliers en Pologne et en France. Ces cessions devraient avoir trois principaux impacts : une baisse du chiffre d`affaires de 120 millions d'euros, une progression de l`EBITDA de l`ordre de 10 millions d'euros et des produits de cessions supérieurs à 20 millions d'euros.

Deuxièmement, Belvédère compte optimiser ses activités pérennes via cinq chantiers prioritaires : la modernisation de son outil industriel, la réduction des coûts d'achats directs, l'amélioration de son modèle de distribution, la simplification de ses opérations, et enfin, "le développement des compétences clés".

Selon le groupe, ces cinq chantiers devraient permettre de générer entre 20 millions d'euros et 30 millions d'euros additionnels d`EBITDA en année pleine à partir de 2018.

Troisième pilier : la croissance des activités. Pour déployer sa stratégie de croissance, Belvédère s`appuiera sur : la vodka, William Peel, Marie Brizard, et Fruit & Wine.

Les cinq marchés clés sur lesquels Belvédère compte déployer sa stratégie sont : la France, où le groupe veut croître pour renforcer la position de n°3 du marché ; la Pologne où Bélvédère souhaite être présent sur tous les segments des vins et spiritueux ; les Etats-Unis, avec l'ambition de "finaliser le redressement et [de]croître de manière rentable" ; l'Espagne où il faut "innover et casser les code" ; et enfin le Brésil où Belvédère va s'efforcer d' "accélérer la croissance".

Sur la base d`estimations 2014 d`un chiffre d`affaires net de l`ordre de 455 millions d'euros et d`un EBITDA légèrement positif, Belvédère estime que les différents volets de sa stratégie (rationalisation, l`optimisation et croissance) doivent lui permettre d`afficher en 2018 :

- Un chiffre d`affaires compris entre 420 millions d'euros et 460 millions d'euros, soit une croissance de 25% à 35% des métiers coeurs. - Une marge d`EBITDA entre 12% et 15%, soit un EBITDA compris entre 50 millions d'euros et 70 millions d'euros - Des produits de cession d`actifs non-stratégiques supérieurs à 20 millions d'euros - Des investissements autofinancés cumulés de 50 millions d'euros à 60 millions d'euros entre 2015 et 2018.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI