Bourse > Mbws > Mbws : La baisse d'activité pèse sur le titre, malgré de solides marques phares
MBWSMBWS MBWS - FR0000060873MBWS - FR0000060873
13.480 € -3.71 % Temps réel Euronext Paris
13.000 €Ouverture : +3.69 %Perf Ouverture : 13.930 €+ Haut : 12.950 €+ Bas :
14.000 €Clôture veille : 443 918Volume : +1.57 %Capi échangé : 382 M€Capi. :

Mbws : La baisse d'activité pèse sur le titre, malgré de solides marques phares

(Tradingsat.com) - L'environnement difficile rencontré par Belvédère au 1er trimestre s'est confirmé au deuxième, faisant chuter de 11,1% à 125,8 millions d'euros le chiffre d'affaires (hors droits d'accises, qui sont des taxes indirectes sur la consommation ou l'utilisation de certains produits) du groupe de spiritueux (-16,4% à périmètre et change constants) sur la période d'avril à juin.

Belvédère évoque ainsi "un marché des vins et spiritueux atone", mais également les effets négatifs sur sa croissance de sa stratégie de focalisation sur les activités à fortes marges.

Sur l'ensemble du premier semestre 2014, le chiffre d'affaires net (hors droits d’accises) s’élève à 236,6 millions d'euros, soit un recul de 6,9%, une diminution que le groupe attribue "à des changements d’importateurs ainsi qu’à la décision stratégique de mettre fin aux des ventes de vins en vrac qui généraient de faibles marges".

Les volumes de vodka Sobieski ont enregistré une augmentation 3,5 fois supérieure à ceux du marché, de 19,6% contre 5,1%. Par ailleurs, Fruits&Wine a maintenu sa position de leader sur le marché français BABV (boissons à base de vin) avec une part de marché de 29,6%.

Grâce à la performance de ses marques, le groupe a gagné une position et passe de la 4ème à la 3ème place sur le marché français des vins et spiritueux.

« L’activité de Belvédère a été en retrait au 1er semestre 2014 et a été marquée par un marché des vins et spiritueux difficile. Dans ce contexte, Belvédère a néanmoins démontré la solidité de ses marques qui ont continué de gagner des parts de marché. Nos efforts sont pleinement tournés vers la reprise du développement de Belvédère », a commenté Jean-Noël Reynaud, le directeur général de Belvédère.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...