Bourse > Mauna kea tech > Mauna kea tech : Prend 30%, Cellvizio en vedette aux Etats-Unis
MAUNA KEA TECHMAUNA KEA TECH MKEA - FR0010609263 MKEA - FR0010609263   SRD PEA PEA-PME
4.600 € -0.86 % Temps réel Euronext Paris
4.770 €Ouverture : -3.56 %Perf Ouverture : 4.840 €+ Haut : 4.580 €+ Bas :
4.640 €Clôture veille : 318 645Volume : +1.66 %Capi échangé : 88 M€Capi. :

Mauna kea tech : Prend 30%, Cellvizio en vedette aux Etats-Unis

tradingsat

(CercleFinance.com) - Mauna Kea a indiqué hier soir que les chirurgiens du Coliseum Northside Hospital, qui appartient à Hospital Corporation of America, font partie des premiers aux Etats-Unis “à recourir à l'endomicroscopie par Cellvizio (une solution d'imagerie médicale de Mauna Kea, ndlr) pour identifier d'éventuelles cellules précancéreuses et cancéreuses chez les patients souffrant de reflux gastro-oesophagien (RGO)”.

Tenant, et de loin, la tête du SRD, l'action Mauna Kea bondit de près de 30% ce matin à 7,1 euros. La capitalisation boursière du groupe approche donc des 100 millions d'euros.

“Lors d'une chirurgie anti-reflux, le chirurgien renforce le sphincter gastro-oesophagien, ce qui peut contribuer à empêcher, naturellement, l'acide de remonter de l'estomac vers l'oesophage. Grâce au Cellvizio, les praticiens du Coliseum Northside Hospital peuvent effectuer une biopsie optique de l'oesophage du patient pour détecter d'éventuelles cellules cancéreuses ou précancéreuses avant de procéder à une intervention antireflux. Ils peuvent également contrôler la présence de récidives une fois la procédure terminée”, explique encore Mauna Kea.

“Au lieu de prélever un échantillon pour pratiquer une biopsie au microscope à la recherche d'un cancer chez les patients atteints de RGO, c'est le microscope qui vient directement sur les tissus”, explique le docteur John Bagnato, chirurgien au Coliseum Northside Hospital.

“Le reflux gastro-oesophagien reste un défi de santé majeur aux États-Unis et partout dans le monde, car il concerne des millions de patients”, indique le directeur général et fondateur du groupe, Sacha Loiseau. “Nous sommes très heureux que le Cellvizio contribue de la sorte à aider les chirurgiens à identifier les bons candidats à la chirurgie anti-reflux”.

“D'après le ministère américain de la Santé, environ 20% des Américains présenteraient les symptômes d'un reflux gastro-oesophagien au moins une fois par semaine”, indique la “biotech” française.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...