Bourse > Mauna kea tech > Mauna kea tech : Le Cellvizio autorisé au Japon
MAUNA KEA TECHMAUNA KEA TECH MKEA - FR0010609263MKEA - FR0010609263
1.970 € +0.51 % Temps réel Euronext Paris
1.960 €Ouverture : +0.51 %Perf Ouverture : 1.970 €+ Haut : 1.960 €+ Bas :
1.960 €Clôture veille : 34 175Volume : +0.18 %Capi échangé : 38 M€Capi. :

Mauna kea tech : Le Cellvizio autorisé au Japon

(Tradingsat.com) - Mauna Kea Technologies a annoncé lundi avoir obtenu l’autorisation réglementaire pour son produit phare au Japon, le Cellvizio. Le Ministère japonais de la santé, du travail et de la protection sociale (MHLW) a octroyé à la société française une double autorisation : une de Classe 1 pour l’utilisation de la technologie Cellvizio et une de Classe 2 (NINSHO), pour l’utilisation endoscopique des minisondes Cellvizio. Elles portent toutes deux sur l’ensemble des indications cliniques actuelles du Cellvizio : la gastroentérologie, l’urologie, et la pneumologie.

Le marché japonais des dispositifs médicaux, deuxième marché mondial après les Etats-Unis, est estimé à environ 24 milliards d’euros et poursuit sa croissance grâce au système social de couverture santé et au vieillissement de la population japonaise, le plus rapide dans le monde aujourd’hui, a précisé la société.

Avec un des taux de procédures endoscopiques par habitant les plus élevés au monde, le Japon est l’un des principaux marchés dans ce domaine et représente aujourd’hui, en volume, près de 20% du marché mondial de l’endoscopie.

Le centre universitaire de santé Fujita Health University, l’un des principaux centres médicaux de la région du Chubu, utilise déjà le Cellvizio, notamment ses services de gastroentérologie et d’hépatologie, de pneumologie interventionnelle et d’urologie.

Toujours au Japon, le Cellvizio a bénéficié, la semaine dernière, d’une très grande visibilité lors du 18e congrès mondial de bronchologie et de pneumologie interventionnelle de Kyoto, où les récents résultats de sept études sur l’utilisation du Cellvizio dans des pathologies pulmonaires ont été présentés par des chercheurs américains, français et chinois, a indiqué Mauna Kea.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI