Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

MASTRAD

ALMAS - FR0004155687 SRD PEA PEA-PME
0.082 € +0.24 % Temps réel Euronext Paris

Mastrad : Le spécialiste des ustensiles de cuisine Mastrad compte faire appel au marché, son action chute

lundi 7 novembre 2022 à 10h20
Mastrad chute en Bourse ce lundi

(BFM Bourse) - Le groupe a basculé dans le rouge sur l'ensemble de son exercice 2021-2022, miné par les difficultés d’approvisionnements et les hausses de coûts sur sa chaîne logistique. Contraint de renforcer sa trésorerie, le groupe entend mener une augmentation de capital l'an prochain.

Les ingrédients étaient réunis cette année pour mettre à mal les comptes de Mastrad. Le spécialiste des ustensiles de cuisine, tels que les sondes de cuisson, les moules, spatules ou autres cuillères, a ainsi livré vendredi soir des résultats plombés par de nombreux vents contraires.

Sur la période de douze mois close fin juin dernier, le groupe a accusé une perte nette de 1,2 million d’euros, à comparer avec un bénéfice de 216.000 euros, un an plus tôt.

Le résultat brut d’exploitation (Ebitda) – l’indicateur le plus "brut" de la rentabilité d’une société – a basculé dans le rouge. Sur l’ensemble de l’exercice 2021-2022, cet agrégat financier s’est inscrit en perte, à hauteur de 785.000 euros contre un bénéfice de 676.000 euros en 2020-2021. Déjà publié, le chiffre d’affaires s’est établi à 6,98 millions d’euros, en baisse de 26,5% sur un an.

Plongeon de la fréquentation dans les magasins

Les résultats financiers "ne sont pas conformes aux attentes du fait de grandes difficultés d'approvisionnement dans nos usines, que ce soit en matières premières (acier, silicone…) ou en composants électroniques", a rappelé dans un communiqué le groupe. "De même, les fortes tensions et renchérissements sur notre chaîne logistique ont sérieusement ralenti et renchéri le coût de nos livraisons", a-t-il ajouté.

Mastrad a également pâti en France, pays qui représente 40% de ses ventes, de la chute de la fréquentation dans les magasins, baisse que le groupe a imputée aux répercussions du conflit en Ukraine sur la conjoncture.

Pour limiter le recul de sa rentabilité, Mastrad a serré les coûts, fermant notamment deux divisions en perte à Hong Kong et à Chicago. Ces efforts devraient permettre à la société de générer une économie annuelle de 500.000 euros sur l’exercice 2022-2023, commencé depuis juillet.

Une trésorerie à reconstituer

Au regard de ces comptes dégradés et de la persistance de ses difficultés sur l’exercice actuel, Mastrad a indiqué que sa trésorerie "tendue" devrait être reconstituée "à court terme" avant que le groupe puisse "renouer avec la croissance profitable".

Dans cette optique, la société a indiqué discuter avec ses partenaires financiers sur les modalités d’ "un financement qui devrait intervenir début 2023 sous la forme d’une augmentation de capital avec maintien du DPS", c’est-à-dire le droit de souscription. Autrement dit, les actionnaires de Mastrad doivent s’attendre à une opération dilutive, même si son ampleur n’est pas connue à l’heure actuelle.

Logiquement, le marché n’apprécie guère cette annonce couplée aux résultats annuels en nette baisse. Vers 10h15, l’action Mastrad chutait de 16,15% à 0,085 euro, creusant sa chute à 80% depuis le début de l’année. La valeur avait été l'une des stars du confinement, les consommateurs ayant retrouvé le goût pour la cuisine maison. Fin 2021, l'action avait même culminé autour de 0,80 euro, après des comptes 2020-2021 marqués par un retour (symbolique) aux bénéfices mettant un terme à une série noire de huit exercices déficitaires.

Julien Marion - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur MASTRAD en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application BFM Bourse


Par email

Votre avis
Portefeuille Trading
+315.90 % vs +35.03 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour