Bourse > Maroc telecom > Maroc telecom : Réitère ses prévisions annuelles
MAROC TELECOMMAROC TELECOM IAM - MA0000011488IAM - MA0000011488
12.720 € +0.16 % Temps réel Euronext Paris
12.700 €Ouverture : +0.16 %Perf Ouverture : 12.720 €+ Haut : 12.700 €+ Bas :
12.700 €Clôture veille : 78Volume : +0.00 %Capi échangé : 11 182 M€Capi. :

Maroc telecom : Réitère ses prévisions annuelles

tradingsat

(CercleFinance.com) - Maroc Telecom a enregistré, au 1er semestre 2013, un résultat net part du groupe en baisse publiée de 4,7% à 3,5 milliards de dirhams. En excluant les frais de restructurations de 568 millions de dirhams après impôts qui avaient pénalisé le 1er semestre 2012, le bénéfice net augmenterait de 12,6%. Les prévisions ont été confirmées.

En Bourse de Paris ce matin, l'action Maroc Telecom prend 1,1% à 8,3 euros.

Rappelons que Vivendi est en train de négocier la cession de sa participation de 53% au capital du groupe.

Sur la période, le chiffre d'affaires de l'opérateur télécoms historique du royaume chérifien a baissé de 4,7% à 14,5 milliards de dirhams. En effet, par région, il s'affiche en recul de 8,1% au Maroc quand en Afrique subsaharienne, il progresse de 9,1%, dans les deux cas à changes constants. Sur un an, sa base de clientèle a progressé de 12,5% à plus de 35 millions d'abonnés.

L' excédent brut d'exploitation, soit l'EBITDA selon l'acronyme anglais, a augmenté symboliquement de 0,6% à 8,4 milliards, soit une marge correspondante en hausse de trois points de pourcentage à 58,1%.

'Cette performance résulte de la baisse de 5,2% de l'EBITDA au Maroc plus que compensée par la forte progression de 26% de l`EBITDA de l`International. Elle a été permise grâce à l'amélioration de 2,5 points du taux de marge brute favorisée par la baisse des tarifs de terminaison d`appel vers le Mobile, notamment au Maroc, ainsi que par une politique plus ciblée de subventions sur la vente de terminaux, et grâce à la baisse de 6,6% des coûts opérationnels qui bénéficient notamment des plans de départs volontaires réalisés au Maroc et à l`International au 2ème semestre 2012', explique le groupe.

Les investissements sont pourtant en forte hausse de 36,6% à 2,75 milliards de dirhams, soit 19% des ventes contre 13,3% un an plus tôt.

Cependant, le cash-flow opérationnel n'a reculé que de 1,9% à 5,3 milliards de dirhams, avec - 9,4% a Maroc et + 64% à l'International.

La dette nette recule de 13,2% à 9,6 milliards, soit une proportion de l'EBITDA de 0,6 fois, contre 0,7 fois un an plus tôt.

En guise de perspectives, Maroc Telecom “prévoit de maintenir son taux de marge d'EBITDA à un niveau élevé d'environ 56% et anticipe une légère croissance de son EBITDA-CAPEX.

Evoquant des “des performances en ligne avec les objectifs annuels”, le président du directoire, Abdeslam Ahizoune, a déclaré que “les efforts d`investissements ont été amplifiés pour mettre en place des réseaux très haut débit, avec le déploiement de la fibre optique pour ses clients et des technologies radio mobiles prêtes à accueillir la 4G. En matière d'innovation, les filiales du groupe ont procédé au lancement d`un service de Mobile Payment au Burkina Faso ainsi qu`en Mauritanie et l`Onatel a ouvert le premier réseau 3G au Burkina Faso.”



Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...