Bourse > Maroc telecom > Maroc telecom : Réitère ses prévisions annuelles
MAROC TELECOMMAROC TELECOM IAM - MA0000011488IAM - MA0000011488
12.370 € +0.57 % Temps réel Euronext Paris
12.390 €Ouverture : -0.16 %Perf Ouverture : 12.390 €+ Haut : 12.370 €+ Bas :
12.300 €Clôture veille : 151Volume : +0.00 %Capi échangé : 10 874 M€Capi. :

Maroc telecom : Réitère ses prévisions annuelles

tradingsat

(CercleFinance.com) - Maroc Telecom a enregistré, au 1er semestre 2013, un résultat net part du groupe en baisse publiée de 4,7% à 3,5 milliards de dirhams. En excluant les frais de restructurations de 568 millions de dirhams après impôts qui avaient pénalisé le 1er semestre 2012, le bénéfice net augmenterait de 12,6%. Les prévisions ont été confirmées.

En Bourse de Paris ce matin, l'action Maroc Telecom prend 1,1% à 8,3 euros.

Rappelons que Vivendi est en train de négocier la cession de sa participation de 53% au capital du groupe.

Sur la période, le chiffre d'affaires de l'opérateur télécoms historique du royaume chérifien a baissé de 4,7% à 14,5 milliards de dirhams. En effet, par région, il s'affiche en recul de 8,1% au Maroc quand en Afrique subsaharienne, il progresse de 9,1%, dans les deux cas à changes constants. Sur un an, sa base de clientèle a progressé de 12,5% à plus de 35 millions d'abonnés.

L' excédent brut d'exploitation, soit l'EBITDA selon l'acronyme anglais, a augmenté symboliquement de 0,6% à 8,4 milliards, soit une marge correspondante en hausse de trois points de pourcentage à 58,1%.

'Cette performance résulte de la baisse de 5,2% de l'EBITDA au Maroc plus que compensée par la forte progression de 26% de l`EBITDA de l`International. Elle a été permise grâce à l'amélioration de 2,5 points du taux de marge brute favorisée par la baisse des tarifs de terminaison d`appel vers le Mobile, notamment au Maroc, ainsi que par une politique plus ciblée de subventions sur la vente de terminaux, et grâce à la baisse de 6,6% des coûts opérationnels qui bénéficient notamment des plans de départs volontaires réalisés au Maroc et à l`International au 2ème semestre 2012', explique le groupe.

Les investissements sont pourtant en forte hausse de 36,6% à 2,75 milliards de dirhams, soit 19% des ventes contre 13,3% un an plus tôt.

Cependant, le cash-flow opérationnel n'a reculé que de 1,9% à 5,3 milliards de dirhams, avec - 9,4% a Maroc et + 64% à l'International.

La dette nette recule de 13,2% à 9,6 milliards, soit une proportion de l'EBITDA de 0,6 fois, contre 0,7 fois un an plus tôt.

En guise de perspectives, Maroc Telecom “prévoit de maintenir son taux de marge d'EBITDA à un niveau élevé d'environ 56% et anticipe une légère croissance de son EBITDA-CAPEX.

Evoquant des “des performances en ligne avec les objectifs annuels”, le président du directoire, Abdeslam Ahizoune, a déclaré que “les efforts d`investissements ont été amplifiés pour mettre en place des réseaux très haut débit, avec le déploiement de la fibre optique pour ses clients et des technologies radio mobiles prêtes à accueillir la 4G. En matière d'innovation, les filiales du groupe ont procédé au lancement d`un service de Mobile Payment au Burkina Faso ainsi qu`en Mauritanie et l`Onatel a ouvert le premier réseau 3G au Burkina Faso.”



Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI