Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

LUMIBIRD

LBIRD - FR0000038242 SRD PEA PEA-PME
16.700 € +2.45 % Temps réel Euronext Paris

Lumibird : Porté par le rachat d'Ellex, le champion des lasers Lumibird va booster ses marges en 2021

mercredi 17 mars 2021 à 15h37
Lumibird  est notamment porté par sa division médicale

(BFM Bourse) - Malgré l'impact d'une fraude et de l'extinction d'un vieux contrat, Lumibird a signé une nouvelle année de croissance rentable en 2020. Les analystes apprécient.

La trajectoire de croissance du champion français des lasers reste bien en place, la croissance externe ayant soutenu les revenus en 2020 face aux effets de la crise sanitaire.

Le chiffre d'affaires du groupe breton, issu de la fusion en octobre 2017 entre Keopsys et Quantel, s'est élevé à 126,7 millions d'euros, en augmentation de 14,5% à données publiées, tenant compte de l'apport des activités laser et ultrasons d'Ellex, bien qu'en retrait de 9,4% à périmètre constant.

La division photonique, à 68,8 millions d'euros de chiffre d’affaires, a globalement reculé sur l'année (-3,6% en publié soit -10,2% à périmètre constant), surtout sous l'effet de la décrue programmée du contrat pour le laser MégaJoule (commandé par le CEA, permettant la simulation d'essais nucléaires et qui a été un gros pourvoyeur d'activité pendant des années pour l'entreprise). Le volume d'activité lié à ce contrat se réduit graduellement depuis le quatrième trimestre 2019.

La division "médical" a enregistré un chiffre d’affaires de 57,9 millions (+47,2% grâce à l'apport d'Ellex sur six mois, -8% en organique), dans un contexte pandémique qui a bouleversé les habitudes d’achats et de commercialisation - le type de matériel commercialisé par Lumibird s'achetant, notamment, lors des salons spécialisés.

Une fraude qui pèse sur les bénéfices

Parallèlement, Lumibird a maintenu sa rentabilité opérationnelle, affichant sur l'exercice écoulé 2020 un résultat opérationnel courant de 14,1 millions, soit 11,2% du chiffre d’affaires, à comparer à 11,1% un an plus tôt.

Cette bonne performance s’inscrit dans une année 2020 marquée par les effets de la crise sanitaire et l’intégration au 30 juin 2020 des activités d’Ellex.

En intégrant les éléments non récurrents (principalement un coût de 4 millions d'euros engendré par la fraude aux moyens de paiement dont a été victime sa filiale britannique Halo Photonics et des frais d’acquisition des regroupements d’entreprises pour 1,4 million), le résultat opérationnel diminue toutefois à 8,9 millions d'euros pour 2020 contre 11,3 millions en 2019.

Le résultat net est ressorti à 5,6 millions d'euros, contre 8,8 millions l'année précédente, mais serait resté stable hors l’effet de la fraude aux moyens de paiement, indique Lumibird.

Un carnet de commandes fourni

En outre, en dépit des éléments négatifs, Lumibird a réussi à générer une trésorerie de 31,2 millions d'euros (30,7 millions un an avant).

Lumibird aborde l’exercice 2021 avec confiance, fort d’un carnet de commandes fourni confirmant la reprise sur les différents marchés du groupe.

À horizon 2023, le leader européen des lasers industriels et médicaux entend poursuivre sa stratégie de croissance mixte -organique et externe- pour doubler son chiffre d’affaires actuel. "Soutenu par des marchés porteurs, la capacité d’innovation et l’impact des synergies commerciales", l’objectif de croissance organique est de 8 à 10% en moyenne sur les trois prochaines années.

En termes de rentabilité, au-delà des synergies attendues, la performance des achats, la rationalisation de la chaîne d'approvisionnement et une intégration verticale croissante doivent contribuer à une progression de la marge d’excédent brut d'exploitation vers une fourchette de 20 à 25% à partir de 2021 (contre 18,7% en 2020).

En Bourse, après une correction de plus de 8% à la suite d'un sommet depuis 2019 touché le 17 février (à 17,18 euros), le cours de Lumibird repartait en légère progression au vu de ces résultats, sur un gain de 1,52% à 16,02 euros vers 15h15. Saluant l'amélioration attendue de la rentabilité ces prochaines années, Midcap Partners a relevé son objectif de cours de 16 à 18,50 euros, en maintenant l'achat. Plus modéré, Portzamparc conseille simplement de conserver, mais relève sa valorisation de 13,60 à 15,20 euros.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur LUMIBIRD en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+319.00 % vs +33.10 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat