Bourse > Loreal > Loreal : Croissance solide en Europe de l'Ouest
LOREALLOREAL OR - FR0000120321OR - FR0000120321
180.900 € -2.00 % Temps réel Euronext Paris
184.400 €Ouverture : -1.90 %Perf Ouverture : 185.500 €+ Haut : 179.850 €+ Bas :
184.600 €Clôture veille : 788 264Volume : +0.14 %Capi échangé : 101 125 M€Capi. :

Loreal : Croissance solide en Europe de l'Ouest

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'Oréal dévoile un chiffre d'affaires de 17,21 milliards d'euros au 30 septembre 2013, en progression de 2,9% en données publiées.

À données comparables, c'est-à-dire à structure et taux de change identiques, la croissance du chiffre d'affaires du groupe ressort à 4,9%. L'effet net de changement de structure est positif de 1,1%.

Les effets monétaires ont eu un impact négatif de 3,1% à fin septembre 2013, et de 6% sur le 3ème trimestre, en raison de la dépréciation de nombreuses devises parmi lesquelles : le dollar américain, le réal brésilien, le yen japonais, la roupie indienne et le peso argentin.

La croissance à taux de change constants ressort à 6%. En extrapolant les cours de change actuels jusqu'au 31 décembre, l'impact des effets monétaires s'établirait à -3,8% sur l'ensemble de l'année 2013.

'Au 3ème trimestre, la demande pour les produits du groupe est restée forte, portée par de grandes initiatives produits et leur mondialisation : Olia de Garnier et Elsève de L'Oréal Paris à la Division des Produits Grand Public, Sì de Giorgio Armani et Dreamtone de Lancôme chez L'Oréal Luxe ou encore Idéalia de Vichy à la Division Cosmétique Active', souligne Jean-Paul Agon, Président-directeur général de L'Oréal.

'En Europe de l'Ouest, le groupe réalise une croissance solide, particulièrement en France et en Allemagne. En Amérique du Nord, le chiffre d'affaires de la Division des Produits Grand Public a été impacté par le ralentissement du marché et par les réductions de stocks opérées par les distributeurs, au-delà de ce que nous avions anticipé.'

Le groupe poursuit sa bonne dynamique dans l'ensemble des nouveaux marchés, notamment en Chine, en Inde, au Brésil, ou en Russie.

'Le contexte économique reste marqué par quelques incertitudes sur l'évolution du marché et par l'impact négatif des monnaies mais nos perspectives de croissance, soutenues par les innovations et la mondialisation de nos grandes marques, et conjuguées à une stratégie d'acquisitions ciblées et complémentaires, nous permettent d'envisager l'avenir avec confiance', indique le PDG.

La direction confirme les objectifs pour 2013 et son ambition de réaliser une nouvelle année de croissance du chiffre d'affaires, des résultats et de la rentabilité.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI