Bourse > Loreal > Loreal : Déception sur les marges, recul du titre
LOREALLOREAL OR - FR0000120321OR - FR0000120321
177.500 € -1.96 % Temps réel Euronext Paris
178.000 €Ouverture : -0.28 %Perf Ouverture : 178.000 €+ Haut : 175.850 €+ Bas :
181.050 €Clôture veille : 477 890Volume : +0.09 %Capi échangé : 99 224 M€Capi. :

Loreal : Déception sur les marges, recul du titre

Déception sur les marges, recul du titreDéception sur les marges, recul du titre

(Tradingsat.com) - L'Oréal fait partie des rares valeurs à décliner mercredi matin (-1%), dans un marché pourtant bien orienté (CAC 40 : +1,2%). Le géant français des cosmétiques s'est dit confiant dans l'amélioration de sa rentabilité en 2011 mais n'a pas convaincu sur ses performances du premier semestre.

"Le résultat d'exploitation est ressorti à 1,7 milliard d'euros, soit 4% en deçà de nos attentes, avec des marges en recul de 50 points de base alors que nous attendions une petite hausse de 10 points (consensus 'flat')", a commenté ce matin un analyste du Credit Suisse, toujours à "Sous-performance" sur L'Oréal qu'il valorise néanmoins à 82 euros.

De son côté, Raymond James a dégradé sa recommandation de "Surperformance" à "Performance de marché".

La marge a en effet reculé à 16,8% contre 17,3% au premier semestre 2010. Toutes les divisions du Groupe, à l'exception des Produits de Luxe, ont vu leur marge d'exploitation diminuer, en comparaison du S1 2010.

Le résultat net hors éléments non récurrents, part du groupe, est de 1 506 millions d'euros, en progression de 6,7% par rapport à la même période de l'année précédente. Après prise en compte des éléments non récurrents, le résultat net part du groupe s'élève à 1 467 M€, en progression de +11,6%. Le résultat net par action ressort à 2,52 € contre 2,39 euros un an auparavant (+5,4%).

La Division Produits Professionnels opère sur un marché difficile cette année et sa rentabilité passe de 21,2% à 19,8%. La rentabilité de la Division Produits Grand Public à 20,1% est en léger retrait par rapport à celle du premier semestre 2010, mais est bien supérieure à celle de l'ensemble de l'année 2010 à 18,5%. La rentabilité de la Division Produits de Luxe, à 18,9%, est en forte progression. La Division Cosmétique Active connaît à nouveau une rentabilité extrêmement élevée, à 26,3%, précise L'Oréal.

La rentabilité de The Body Shop, qui est réalisée pour l'essentiel au second semestre de chaque exercice, ressort à 2,8%. La baisse de rentabilité de la Dermatologie résulte de deux facteurs : d'une part, la concurrence de médicaments génériques sur Differin gel et crème 0,1% et sur Loceryl et, d'autre part, les effets de change négatifs.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI