Bourse > Loreal > Loreal : Déception sur les marges, recul du titre
LOREALLOREAL OR - FR0000120321OR - FR0000120321
185.550 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
185.900 €Ouverture : -0.19 %Perf Ouverture : 186.100 €+ Haut : 185.150 €+ Bas :
185.550 €Clôture veille : 137 752Volume : +0.02 %Capi échangé : 104 252 M€Capi. :

Loreal : Déception sur les marges, recul du titre

Déception sur les marges, recul du titreDéception sur les marges, recul du titre

(Tradingsat.com) - L'Oréal fait partie des rares valeurs à décliner mercredi matin (-1%), dans un marché pourtant bien orienté (CAC 40 : +1,2%). Le géant français des cosmétiques s'est dit confiant dans l'amélioration de sa rentabilité en 2011 mais n'a pas convaincu sur ses performances du premier semestre.

"Le résultat d'exploitation est ressorti à 1,7 milliard d'euros, soit 4% en deçà de nos attentes, avec des marges en recul de 50 points de base alors que nous attendions une petite hausse de 10 points (consensus 'flat')", a commenté ce matin un analyste du Credit Suisse, toujours à "Sous-performance" sur L'Oréal qu'il valorise néanmoins à 82 euros.

De son côté, Raymond James a dégradé sa recommandation de "Surperformance" à "Performance de marché".

La marge a en effet reculé à 16,8% contre 17,3% au premier semestre 2010. Toutes les divisions du Groupe, à l'exception des Produits de Luxe, ont vu leur marge d'exploitation diminuer, en comparaison du S1 2010.

Le résultat net hors éléments non récurrents, part du groupe, est de 1 506 millions d'euros, en progression de 6,7% par rapport à la même période de l'année précédente. Après prise en compte des éléments non récurrents, le résultat net part du groupe s'élève à 1 467 M€, en progression de +11,6%. Le résultat net par action ressort à 2,52 € contre 2,39 euros un an auparavant (+5,4%).

La Division Produits Professionnels opère sur un marché difficile cette année et sa rentabilité passe de 21,2% à 19,8%. La rentabilité de la Division Produits Grand Public à 20,1% est en léger retrait par rapport à celle du premier semestre 2010, mais est bien supérieure à celle de l'ensemble de l'année 2010 à 18,5%. La rentabilité de la Division Produits de Luxe, à 18,9%, est en forte progression. La Division Cosmétique Active connaît à nouveau une rentabilité extrêmement élevée, à 26,3%, précise L'Oréal.

La rentabilité de The Body Shop, qui est réalisée pour l'essentiel au second semestre de chaque exercice, ressort à 2,8%. La baisse de rentabilité de la Dermatologie résulte de deux facteurs : d'une part, la concurrence de médicaments génériques sur Differin gel et crème 0,1% et sur Loceryl et, d'autre part, les effets de change négatifs.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...