Bourse > Lets gowex > Lets gowex : Le wi-fi arrive dans le métro parisien !
LETS GOWEXLETS GOWEX ALGOW - ES0158252033ALGOW - ES0158252033
8.040 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
10.710 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 581 M€Capi. :

Lets gowex : Le wi-fi arrive dans le métro parisien !

tradingsat

(Tradingsat.com) - Lets Gowex, compagnie espagnole experte en Wi-Fi et en télécommunications, se cacherait derrière l'envoi d'invitations annonçant l'expérimentation du Wi-Fi gratuit dans le métro parisien le mardi 26 juin, révèle aujourd'hui La Tribune. Cette information n'a pour l'instant pas été confirmée par la société mais il semblerait que l'opérateur Free, qui avait savamment orchestré son buzz autour du lancement de ses offres mobiles, ne soit pas à l'origine de l'initiative, comme certains l'avaient supposé.

Coté depuis deux ans à la Bourse de Paris (Alternext) et à celle de Madrid, le créateur de « villes wifi » gratuites fournit déjà ce type de services aux habitants et visiteurs de Bordeaux. Le lancement de l'opération reste encore très obscur et ses modalités n'ont pas été précisées : coût de l'investissement, durée de l'opération, étendue de la couverture wifi. Ce contrat pourrait être particulièrement lucratif pour Gowex, l'activité « Wireless cities » représentant 57% de son chiffre d'affaires au premier semestre 2011, soit 14,6 millions d'euros.

L'idée d'un partenariat entre la société et la Ratp interviendrait alors que le projet d'installer la 3G dans le métro est au point mort. En effet, la Ratp avait lancé une consultation auprès des quatre opérateurs français de télécom (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free) pour déployer la 3G dans le métro en novembre 2011. Elle souhaitait une mutualisation du réseau entre les quatre opérateurs afin d'éviter la multiplication d'antennes dans les tunnels, projet qui n'avait pas séduit les opérateurs, présents dans le métro depuis 12 ans, et où chacun a déployé son propre réseau 2G.

Le métro de Londres a, en outre, signé un contrat pour équiper ses stations du Wi-Fi, avec le câblo-opérateur Virgin Media à l'occasion des Jeux Olympiques de Londres. L'accès à internet sera gratuit pour les usagers du métro londonien pendant la période des JO, ce qui pourrait avoir relancé l'intérêt de la société de transport pour son projet avorté.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...