Bourse > Lafarge > Lafarge : Les changes ont pesé sur les résultats du 1er trimestre
LAFARGELAFARGE LG - FR0000120537LG - FR0000120537
59.960 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
59.950 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 17 319 M€Capi. :

Lafarge : Les changes ont pesé sur les résultats du 1er trimestre

(Tradingsat.com) - Lafarge a dévoilé mardi matin des résultats du premier trimestre 2014 marqués par une bonne performance opérationnelle dans un contexte de change défavorable.

L'EBITDA (résultat d’exploitation courant avant dépréciation et amortissement des actifs corporels et incorporels) du groupe cimentier a stagné à 343 millions d'euros. Mais sur une base comparable, c'est à dire à périmètre et taux de change constants, et en excluant un gain exceptionnel de 20 millions d’euros enregistré au 1 er trimestre 2013 en Amérique du Nord, l'EBITDA a bondi de 21%.

Le résultat d'exploitation courant ressort en progression de 14 % à 146 millions d'euros (+69 % sur base comparable), tandis que le résultat net part du groupe s'établit à -135 millions d'euros (-0,47 € par action), comparé à -117 millions d'euros au premier trimestre 2013 (-0,41 € par action).

Les mesures de réduction des coûts et d’innovation ont généré respectivement 801 millions d'euros et 451 millions d'euros sur le trimestre, en ligne avec l'objectif de Lafarge de dégager 600 millions d'euros d'économies sur l’année.

Le résultat net du 1er trimestre 2013 comprenait des plus-values de cession de 45 millions d'euros. En excluant cet élément, le résultat net du 1er trimestre 2014 progresse d’environ 30 millions d'euros, soutenu par l'amélioration du résultat d'exploitation courant.

Enfin, le chiffre d'affaires s'établit à 2 633 millions d'euros, en baisse de 2%, mais en hausse de 9% sur base comparable. Les variations de change défavorables ont eu un impact négatif sur le chiffre d'affaires de - 8% (-195 millions d'euros) au premier trimestre, sous l'effet de l'appréciation de l'euro par rapport à plusieurs devises de pays émergents à partir du second semestre de 2013.

" Nos résultats du premier trimestre confirment les tendances positives observées à la fin de l'année dernière. ", commente Bruno Lafont, le président-directeur général de Lafarge.

"Nos volumes ont été soutenus par le dynamisme persistant des marchés émergents et par l'amélioration progressive enregistrée sur plusieurs marchés européens. L'Amérique du Nord a été touchée par un hiver rigoureux, mais les tendances sous-jacentes du marché sont positives.", souligne le dirigeant.

Tablant sur une progression comprise entre 2 et 5 % de la demande de ciment sur ses marchés cette année, Lafarge confirme ses objectifs pour 2014 : générer plus de 600 millions d'euros de résultat supplémentaire grâce aux actions de réduction des coûts et d'innovation ; ramener l’endettement net en-dessous de 9 milliards d'euros d’ici la fin de l’année, avec une gestion rigoureuse de l’emploi des fonds.

"Grâce aux mesures mises en œuvre, le groupe est idéalement positionné pour la prochaine étape de son développement. Le projet de fusion entre égaux avec Holcim donnerait naissance à LafargeHolcim, un groupe à l'avant-garde de l'industrie des matériaux de construction.", déclare Bruno Lafont.

Lafarge et Holcim ont annoncé le 7 avril 2014 leur intention de rapprocher les deux sociétés dans le cadre d’une fusion entre égaux, approuvée à l’unanimité par leurs conseils d’administration respectifs avec le plein soutien de leurs grands actionnaires. Les deux groupes donneront des informations complémentaires sur l’avancement du projet "lorsque ce sera approprié".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI