Bourse > Lafarge > Lafarge : Souhaite générer 600 ME d'EBITDA en plus en 2014
LAFARGELAFARGE LG - FR0000120537LG - FR0000120537
59.960 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
59.950 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 17 319 M€Capi. :

Lafarge : Souhaite générer 600 ME d'EBITDA en plus en 2014

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le chiffre d'affaires est en baisse de 4% à 15 198 ME (+2%sur base comparable). Au 4ème trimestre, le chiffre d'affaires s'inscrit à 3 714 ME (-2% et +5% sur base comparable).

L'EBITDA est en repli de 9% à 3 102 ME sur l'exercice (+2% sur base comparable). Au 4ème trimestre, l'EBITDA est en progression de 14 % sur base comparable. ' Il est en croissance dans l'ensemble des régions, bénéficiant d'une hausse des volumes, d'une bonne résistance des prix et de l'accélération des mesures de réductions des coûts et d'innovation '.

' Cette croissance est notamment le reflet de la performance solide enregistrée en Amérique du Nord, au Moyen-Orient/Afrique et en Asie. Sur base comparable, la marge brute d'exploitation s'est améliorée de 170 points de base sur le trimestre ' indique le groupe.

Le résultat net part du Groupe, qui s'élève à 213 millions d'euros sur le trimestre, a bénéficié des plus-values enregistrées sur les cessions d'actifs.

La dette nette a été réduite d'un milliard d'euros sur l'année. Elle s'établit à 10,3 milliards d'euros à fin décembre. Par ailleurs, depuis la fin de l'année, le Groupe a sécurisé 380 millions d'euros de cessions qui ont déjà été finalisées.

Lafarge anticipe une croissance de la demande de ciment comprise entre 2 et 5 % sur ses marchés en 2014 par rapport à 2013. Les marchés bénéficieront de manière croissante de la reprise de l'économie américaine et du dynamisme persistant des marchés émergents tandis que l'Europe devrait se stabiliser.

Le Groupe a pour objectif de générer 600 millions d'euros EBITDA additionnel en 2014 grâce à ses actions de réduction de coûts et d'innovation (plus de 400 millions d'euros et plus de 200 millions d'euros respectivement).

Au-delà, sur 2015 et 2016, ces mesures devraient générer un EBITDA additionnel de 1,1 milliard d'euros, dont 600 millions d'euros de réduction des coûts et 500 millions d'euros grâce à l'innovation. Cela représente un objectif d'au moins 550 millions d'euros par an.

Le Groupe a également pour objectif de ramener l'endettement net à moins de 9 milliards d'euros en 2014.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI