Bourse > Lafarge > Lafarge : Effort de communication sur les cessions potentielles bien accueilli
LAFARGELAFARGE LG - FR0000120537LG - FR0000120537
59.960 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
59.950 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 17 319 M€Capi. :

Lafarge : Effort de communication sur les cessions potentielles bien accueilli

LAFARGEHOLCIMLAFARGEHOLCIM

(Tradingsat.com) - Si Lafarge évolue lundi sans tendance à la Bourse de Paris (-0,3% à 65 euros vers 16 heures) la publication de la liste des actifs susceptibles d’être cédés dans le cadre du rapprochement du groupe cimentier avec son homologue suisse Holcim, est bien accueillie par les analystes.

« LafargeHolcim a clairement choisi d’anticiper le mieux possible les attentes des autorités de la concurrence et le fait savoir au marché », commente ainsi Aurel BGC, confirmant sa recommandation d’ « Achat » sur Lafarge et Holcim. Le courtier souligne que l’effort de communication est essentiel dans la mesure où l’une des clés du succès du projet réside dans la capacité des deux cimentiers de gérer les problématiques anti-trust ».

De même, Bryan Garnier « considère ces nouvelles comme positives car elles montrent les progrès réalisés jusqu'à présent ». Le broker note que les cessions envisagées sont plus importantes que prévu et comprennent des pays comme l’Autriche, l’Allemagne, le Royaume-Uni et les Philippines. Il estime désormais le montant des cessions prévues à 6,7 milliards d’euros, contre 5 milliards d’euros auparavant.

En Europe, Lafarge prévoit de céder sa cimenterie à Mannersdorf (Autriche), ses actifs à la Réunion (exceptée sa participation dans Ciments de Bourbon), en Allemagne, en Roumanie et au Royaume-Uni (l’exception possible d’une cimenterie), tandis qu’Holcim cèderait ses actifs en France métropolitaine (à l’exception de la cimenterie d’Altkirch et des sites béton et granulats sur le marché du Haut-Rhin), ses actifs opérationnels en Hongrie, en Roumanie et en Serbie.

Dans le reste du monde, les deux groupes proposent de vendre les actifs d’Holcim au Canada, les actifs d'Holcim à l'Ile Maurice. Aux Philippines, les sociétés dans lesquelles Lafarge et Holcim ont des participations (Lafarge Republic Inc – LRI, et Holcim Philippines Inc.) envisagent le regroupement de tout ou partie de leurs activités, à l’exception des usines de LRI à Bulacan, Norzagaray et Iligan qui pourraient être cédées. Au Brésil, une notification sera prochainement déposée par Holcim et Lafarge auprès de la CADE, le régulateur brésilien, pour proposer la cession d’un ensemble significatif d’actifs de grande qualité.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI