Bourse > Kering > Kering : L'Asie pèse sur les ventes de Richemont
KERINGKERING KER - FR0000121485KER - FR0000121485
306.350 € -0.42 % Temps réel Euronext Paris
308.400 €Ouverture : -0.66 %Perf Ouverture : 309.600 €+ Haut : 305.950 €+ Bas :
307.650 €Clôture veille : 190 103Volume : +0.15 %Capi échangé : 38 686 M€Capi. :

Kering : L'Asie pèse sur les ventes de Richemont

L'Asie pèse sur les ventes de RichemontL'Asie pèse sur les ventes de Richemont

ZÜRICH (Reuters) - Richemont, propriétaire des marques de Cartier et Montblanc, a déclaré mercredi que la région Asie-Pacifique, son plus gros marché, avait pesé sur la croissance de ses ventes sur les cinq mois à fin août.

A la suite de la publication de ces données, le titre du groupe suisse perdait vers 08h15 GMT 4,0% à 84,10 francs suisses, accusant la plus forte baisse de l'indice Stoxx 50.

La valeur plombe Kering (-0,71%), recul le plus marqué du CAC 40, et LVMH (-0,48%).

Richemont a fait état d'une croissance de 4% de ses ventes à taux de change constants sur cette période, contre +9% un an plus tôt. Les ventes ont augmenté de 1% à taux de change courants.

Les analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne des ventes en hausse de 6% à taux de change constants et de 3,2% à taux de change courants.

"Dans la région Asie-Pacifique, les ventes ont été plus faibles à Hong Kong, Macau et en Chine continentale, effaçant les évolutions positives sur les autres marchés", déclare le groupe basé à Genève dans un communiqué publié avant son assemblée générale annuelle.

Les ventes dans la région Asie-Pacifique ressortent stables à taux de change constants, tandis qu'elles sont en hausse de 6% en Europe et au Moyen-Orient. La région Amériques a enregistré la plus forte croissance, avec une hausse de 12%.

La branche joaillerie du groupe, qui comprend Van Cleef & Arples et Cartier (montres y compris), a enregistré une croissance de 2% de ses ventes, tandis que celles de l'horlogerie, avec notamment les marques IWC et Jaeger-LeCoultre, ont augmenté de 4%.

"Cela devrait exercer des pressions sur le cours de Richemont et sur l'ensemble du secteur étant donné que Richemont est le premier groupe (du secteur) à publier ses résultats pour la période couvrant le mois d'août", estime dans une note un analyste de JP Morgan.

Le joaillier américain Tiffany a relevé en août ses prévisions de bénéfices annuels dans la foulée de la publication de résultats meilleurs que prévu sur le continent américain. Le groupe genevois est cependant plus exposé à l'Europe et à l'Asie.

(Joshua Franklin et Silke Koltrowitz, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Benoît van Overstraeten)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI