Bourse > Kering > Kering : Barclays Capital ajuste sa cible avec la Fnac
KERINGKERING KER - FR0000121485KER - FR0000121485
284.550 € +0.18 % Temps réel Euronext Paris
283.400 €Ouverture : +0.41 %Perf Ouverture : 285.400 €+ Haut : 282.900 €+ Bas :
284.050 €Clôture veille : 273 764Volume : +0.22 %Capi échangé : 35 933 M€Capi. :

Kering : Barclays Capital ajuste sa cible avec la Fnac

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les analystes de Barclays Capital sont revenus ce matin sur le dossier Kering, nouveau nom dont le groupe PPR s'est doté depuis hier. L'objectif de cours est ajusté en légère baisse de 209 à 204 euros afin de tenir compte de la sortie définitive du périmètre de la Fnac, via son introduction en Bourse prévue demain. Le groupe ne sera dès lors plus présent que dans les secteurs du luxe et du 'lifestyle'. Le conseil acheteur de 'surpondérer' reste d'actualité.

En Bourse de Paris ce matin, l'action Kering prend 2,2% à 162,5 euros alors que l'indice CAC 40 reste stable.

Les analystes de Barclays Capital rappellent qu'ils se sont montrés positifs sur l'ex-PPR durant ces deux dernières années, alors que le groupe se concentrait sur ses marques de luxe (Gucci, Bottega Veneta...) et 'Lifestyle' (Puma, Volcom...).

Après que la Fnac, faute de repreneur, ait été introduite en Bourse, La Redoute restera le seul actif de l'ancien pôle Distribution. Bref, la 'luxation' du titre PPR devenu Kering est à ce jour pratiquement achevée.

Selon Barclays Capital, il est maintenant temps de se concentrer sur le 'coeur de métier' de Kering, qui est d'abord le luxe (86% du résultat d'exploitation).

Barclays estime que l'action devrait être tirée vers le haut par la croissance des ventes et l'amélioration des marges des 'petites' marques de PPR (Bottega Veneta, YSL, ...). A moyen terme, la marge de Gucci devrait également tendre vers 35%.

'Celui pourrait induire une hausse du bénéfice par action 2015 supérieure de 13% à ce que le consensus prévoit actuellement', indique la note.

Au final, 'l'action reste bon marché avec un PER 2014 de 14,2 fois contre 17,8 fois pour la moyenne des secteurs luxe et 'sportswear', conclu Barclays Capital.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...