Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

INVENTIVA

IVA - FR0013233012 SRD PEA PEA-PME
4.325 € +3.97 % Temps réel Euronext Paris

Inventiva : Le développement du traitement d'AbbVie dans les maladies auto-immunes est abandonné

lundi 31 octobre 2022 à 11h17
Inventiva plonge en Bourse après la décision d'AbbVie

(BFM Bourse) - Le cours de Bourse de la firme de biotechnologies bourguignonne chute après l’annonce par AbbVie de l'arrêt du développement de cedirogant pour le traitement de maladies auto-immunes. Inventiva espère toujours apporter la preuve de son efficacité dans la NASH, une indication à plus fort potentiel.

Le début de semaine est difficile pour Inventiva. Le laboratoire pharmaceutique AbbVie a fait part vendredi de l'arrêt du développement de cedirogant (ABBV-157), découvert conjointement par Inventiva et AbbVie pour le traitement de maladies auto-immunes, à la suite des conclusions récentes d'une étude de toxicologie non clinique.

La trésorerie de la société française, comprenant le paiement initial de 12 millions de dollars attendu de Sino Biopharm et les 25 millions d'euros de la facilité de crédit de la BEI (banque européenne d'investissement), n'est cependant pas affectée par l'arrêt de ce programme clinique. Elle devrait lui permettre de financer, comme annoncé précédemment, ses activités jusqu'au quatrième trimestre 2023. Les capacités et les objectifs d'Inventiva en matière de R&D restant inchangés.

La fin d'un partenariat de dix ans

En 2012, Inventiva et AbbVie ont signé un partenariat pluriannuel de recherche afin d’identifier des agonistes inverses de RORγ pour le traitement de plusieurs maladies auto-immunes, en particulier le psoriasis dans sa forme modérée à sévère. Lors de son étude clinique de Phase Ib (début des essais cliniques), Abbvie a démontré une activité prometteuse comme médicament oral pour le traitement du psoriasis.

En 2017, AbbVie a annoncé sa décision de poursuivre le développement clinique du candidat médicament et a initié, au deuxième semestre 2021, une étude de Phase IIb d’évaluation. L'étude clinique de Phase IIb initiée par AbbVie avec cedirogant est une étude multicentrique, randomisée, en double aveugle, contrôlée par placebo, incluant plusieurs doses et visant à évaluer la tolérance et l'efficacité du candidat médicament chez des patients adultes atteints de psoriasis en plaques modéré à sévère. Ce sont les résultats de cette étude qui n'ont pas donné entière satisfaction à AbbVie et qui l'ont amené à ne pas poursuivre son développement clinique.

Un traitement "prometteur" dans la NASH

La firme bourguignonne espère toujours réussir là où ont échoué nombre de laboratoires, dont le français Genfit, en poursuivant le développement de sa molécule lanifibranor en tant que traitement de la NASH. Inventiva compte toujours apporter la preuve de son efficacité dans la "maladie du soda", une pathologie caractérisée par un afflux de graisse vers le foie pouvant provoquer des lésions allant jusqu'à la cirrhose et au cancer.

"Nous nous consacrons désormais entièrement au développement de notre produit phare lanifibranor, un traitement prometteur en Phase III (dernière étape des essais cliniques avant une éventuelle commercialisation, NDLR) de développement clinique dans la NASH, une maladie pour laquelle il n’existe à ce jour aucun médicament approuvé par les agences réglementaires", indique Frédéric Cren, Président-directeur général et cofondateur d’Inventiva.

"Ainsi, nous continuons de progresser dans notre essai pivot de Phase III NATiV3 et avons récemment franchi une étape majeure en signant un partenariat avec Sino Biopharm, un groupe pharmaceutique chinois de premier plan, pour développer et potentiellement commercialiser lanifibranor en Grande Chine", poursuit le dirigeant.

Pour autant, la décision d'AbbVie d'interrompre du développement de cedirogant est douloureuse lundi matin pour la biotech en Bourse. L'action plie de plus de 16% à 4,81 euros, vers 11h00 après avoir repris de plus de 100% sur les dix premiers jours d'octobre grâce à la signature de l'accord avec le chinois Sino Biopharm pour le développement de son traitement contre la "maladie du soda".

Sabrina Sadgui - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur INVENTIVA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application BFM Bourse


Par email

Votre avis
Portefeuille Trading
+315.80 % vs +34.80 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour