Bourse > Intle plant.heveas > Intle plant.heveas : Vers un marché du caoutchouc excédentaire cette année
INTLE PLANT.HEVEASINTLE PLANT.HEVEAS SIPH - FR0000036857SIPH - FR0000036857
84.250 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
84.250 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 84.250 €+ Haut : 84.250 €+ Bas :
84.250 €Clôture veille : 151Volume : +0.00 %Capi échangé : 426 M€Capi. :

Intle plant.heveas : Vers un marché du caoutchouc excédentaire cette année

tradingsat

(CercleFinance.com) - SIPH a enregistré, au terme de son exercice 20133, un chiffre d'affaires 'caoutchouc' en baisse de 9% de 326,2 millions d'euros en raison 'uniquement au recul des prix de vente'. Les ventes totales ont reculé de 13% à 365 millions. La hausse des volumes vendus n'a pas compensé la chute voisine de 30% du cours de la matière première, qui continue d'ailleurs de reculer. Le groupe prévoit aussi que le marché du caoutchouc sera excédentaire en 2014.

Aux environs de 48,5 euros en Bourse de Paris (- 2% ce matin), le titre SIPH se traite non loin de ses plus bas niveaux depuis 2010. Rappelons qu'en janvier 2011, il était grimpé jusqu'à 112 euros.

En 2013, 'l'augmentation des productions vendues (+15,3%) a compensé en partie la chute des prix, le prix unitaire de vente étant en recul de 21% sur cet exercice', indique le spécialiste du caoutchouc naturel centré sur l'Afrique.

'Le cours moyen (du caoutchouc Sicom 20, ndlr) exprimé en euros s'établissait à 2,3 euros/kg début 2013 pour terminer à 1,64 euros/kg fin 2013, soit -29% sur l'année 2013', explique le groupe.

La production totale du groupe a augmenté de 6,3% à 160.800 tonnes.

'Cette hausse est essentiellement due aux achats extérieurs qui se sont élevés à 91,5 milliers de tonnes', soit une hausse de 10%. Les achats extérieures représentent maintenant 57% de la production annuelle de SIPH.

La production propre augmente moins vite (+ 1,4% à 69.300 tonnes).

Durant le seul 4e trimestre, le CA 'caoutchouc' a baissé de 7,3% à 87,4 millions et les ventes totales de 18,8% à 97,8 millions.

En guise de prévisions quant aux comptes annuels 2013, qui seront publiés le 29 avril, SIPH prévoit que 'les résultats opérationnels du groupe seront inférieurs à ceux de l'an dernier, la marge brute devrait être impactée d'environ 5 points par la baisse de prix et par la contribution supérieure des achats extérieurs.'

Le résultat net part du groupe sera également pénalisé par des dépréciations découlant du retournement du cycle du caoutchouc. Sans impact sur la trésorerie du groupe, leur montant est estimé à 30 millions d'euros environ.

Depuis le début de l'année 2014, le cours du caoutchouc a connu une nouvelle baisse “marquée” et se situe actuellement entre 1,80 et 1,90 euro par kilo.

'Le contexte économique actuel continue de peser sur la demande de caoutchouc, notamment chinoise, tandis que les productions des nouvelles plantations effectuées en Asie du Sud Est à partir des années 2005 arrivent sur le marché', indique la direction.

SIPH table donc, en l'absence d'une reprise économique 'franche', sur une offre globale de caoutchouc 'légèrement' excédentaire cette année de 400.000 tonnes, à comparer avec une production mondiale de 11,5 millions de tonnes.

SIPH attend cependant une 'légère hausse' de sa production et des réductions de coûts ponctuelles. Les investissements stratégiques seront donc maintenus.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI