Bourse > Intle plant.heveas > Intle plant.heveas : 'se prépare à traverser un bas de cycle'
INTLE PLANT.HEVEASINTLE PLANT.HEVEAS SIPH - FR0000036857SIPH - FR0000036857
52.470 € -0.98 % Temps réel Euronext Paris
53.100 €Ouverture : -1.19 %Perf Ouverture : 53.100 €+ Haut : 50.510 €+ Bas :
52.990 €Clôture veille : 7 935Volume : +0.16 %Capi échangé : 266 M€Capi. :

Intle plant.heveas : 'se prépare à traverser un bas de cycle'

tradingsat

(CercleFinance.com) - La Société internationale de plantations d'hévéas (SIPH) a enregistré une baisse de 27,8% de son chiffre d'affaires (CA) total à 69,8 millions d'euros. Le CA 'caoutchouc' s'inscrit, lui, en baisse de 22,6% à 65,6 millions d'euros. Le groupe, qui déclare “se préparer à traverser un bas de cycle”, maintient toutefois son objectif annuel de production de 170.000 tonnes, ce qui représenterait une hausse de 5,7% sur un an.

L'effet prix a joué contre le spécialiste du caoutchouc naturel : au 1er trimestre, le prix moyen de la matière première était de 1,45 euro/kg (1,98 dollar/kg), soit une chute de 37% par rapport au 4e trimestre 2013, ce qui traduit 'une forte volatilité du marché amplifié par l'évolution de la parité euro/dollars.'

En outre, les choses ne s'arrangent pas : 'le cours du caoutchouc se situe actuellement entre 1,18 euro/kg et 1,22 euro/kg (1,6 dollar/kg et 1,7 dollar/kg)', ajoute SIPH.

Du côté des volumes, le tonnage vendu a augmenté de 7% sur un an durant le trimestre à 40.200 tonnes, mouvement qui n'a pui qu'atténuer la chute des prix (- 27,7% parallèlement).

En guise de perspectives, SIPH indique que “le marché enregistre une tendance baissière, tandis que les manifestations d'une reprise franche de la croissance, notamment chinoise, ne sont pas encore perceptibles.”

Et la direction d'ajouter : “le groupe se prépare donc à traverser un bas de cycle, et aménage l'adaptation de sa structure de coût. SIPH entend maintenir des investissements stratégiques pour disposer de tous les atouts nécessaires en vue d'une reprise potentielle du marché”.

Le programme de développement sera cependant “rééchelonné”.

En attendant, SIPH vise toujours une production annuelle de 170 milliers de tonnes (soit +5,7% par rapport à l'an dernier).



Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...