Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

INTERPARFUMS

ITP - FR0004024222 SRD PEA PEA-PME
46.650 € +2.98 % Temps réel Euronext Paris

Interparfums : Les moteurs de croissance d'Interparfums tournent toujours à plein régime

mercredi 27 avril 2022 à 10h58
Interparfums vise 600 millions d'euros de ventes en 2022 en première approche

(BFM Bourse) - Une nouvelle fois, Interparfums relève implicitement ses objectifs financiers: le créateur de parfums voit son chiffre d'affaires atteindre les 600 millions d'euros sur l'ensemble de 2022, à comparer à 560 millions réalisés l'année dernière.

Par prudence ou par élégance, Interparfums a pris le parti de ne jamais expliciter un relèvement d'objectifs financiers. Charge aux investisseurs et aux analystes de suivre d'un trimestre à l'autre le niveau des attentes de la direction, en constatant en général qu'elles ont été relevées.

Lors de la publication en mars de ses résultats annuels, le créateur et distributeur de parfums sous licence de grandes marques de luxe (plus quelques marques lui appartenant en propre comme Rochas) avait invoqué les difficultés d'approvisionnement, les problèmes d'expédition aux Etats-Unis et les conséquences de la guerre en Ukraine, et décliné de fournir de nouvelles prévisions. Les observateurs restaient donc sur la fourchette de 560 à 570 millions d'euros de ventes évoquée en novembre dernier. Mais après une croissance à deux chiffres au premier trimestre, il devient difficile de prétendre que le chiffre d'affaires restera proche de celui de 2021 (560,8 millions d'euros, quand l'objectif initial était d'environ 400 millions...). Désormais, le PDG Philippe Benacin (cofondateur d'Interparfums avec Jean Madar en 1982) évoque "les 600 millions d'euros" sur l'ensemble de l'année.

L’excellente dynamique constatée sur l’ensemble de l’année 2021 se prolonge en effet en ce début d’année 2022, et ce, malgré un environnement toujours assez perturbé. Le chiffre d’affaires des trois premiers mois atteint ainsi 162,4 millions d'euros, en hausse 22,5% sur un an soit +18,1% à taux de change constants.

"Nous avons réalisé un bon trimestre qui traduit une demande toujours forte sur nos marques dans de nombreux pays, et ce, malgré la situation en Ukraine et l’allongement des délais d’approvisionnement. Si nous restons prudents du fait de ce contexte, nous demeurons confiants pour 2022 avec un chiffre d’affaires qui devrait atteindre les 600 millions d'euros sur l’ensemble de l’année", a indiqué Philippe Benacin.

Par marque, les trois plus grosses franchises enregistrent toutes une croissance à deux chiffres, soit 42,5 millions d'euros de ventes sur un trimestre pour Montblanc (+31%), 34,4 millions pour Jimmy Choo (+15%) et +31% pour Coach -la plus récente licence des trois, décrochée en 2016- à 34,3 millions d'euros.

Le carton du moment revient à Van Cleef & Arpels, qui décolle de 72% sur le trimestre (à 7,3 millions d'euros de ventes), la seule déception étant le repli de 14% pour les parfums Boucheron à 4 millions d'euros.

En Bourse, l'annonce des performances du premier trimestre ainsi que le nouveau cap fixé pour l'ensemble de 2022 permettaient au titre de reprendre 3,94% à 51,40 euros vers 11h45, alors que l'action Interparfums n'a pas été épargnée par le recul du marché depuis le début de l'année, perdant près de 35%.

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur INTERPARFUMS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+316.10 % vs +22.17 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat