Bourse > Innate pharma > Innate pharma : Ouverture de l'essai clinique testant IPH2201 avec ibrutinib
INNATE PHARMAINNATE PHARMA IPH - FR0010331421IPH - FR0010331421
11.090 € +0.82 % Temps réel Euronext Paris
11.030 €Ouverture : +0.54 %Perf Ouverture : 11.150 €+ Haut : 10.970 €+ Bas :
11.000 €Clôture veille : 106 380Volume : +0.19 %Capi échangé : 636 M€Capi. :

Innate pharma : Ouverture de l'essai clinique testant IPH2201 avec ibrutinib

(Tradingsat.com) - Innate Pharma a annoncé mardi l'ouverture de l'essai clinique de Phase I/II testant l'anticorps IPH2201 en combinaison avec ibrutinib chez des patients atteints d`une leucémie lymphoïde chronique (« LLC ») en rechute ou réfractaire. L'essai se déroulera dans plusieurs centres aux États-Unis et pourra enrôler jusqu`à quarante-cinq patients.

Il sera conduit aux États-Unis avec des investigateurs leaders du Centre de Cancérologie de l`université de l`Ohio (OSU).

"IPH2201 est un nouvel anticorps immunomodulateur qui cible à la fois les lymphocytes T et les cellules NK du système immunitaire [...]. De plus, il est démontré que l`ibrutinib créée un environnement pro-inflammatoire favorable, qui pourrait favoriser une synergie avec l`action immunomodulatrice d`IPH2201", a déclaré Pierre Dodion, Directeur Médical d`Innate Pharma.

Ibrutinib a été approuvé en 2014 dans le traitement de patients atteints de LLC en rechute (ou présentant l`anomalie génétique del).

"Cibler le système immunitaire par plusieurs nouvelles voies est au coeur du rationnel de cet essai en combinaison avec IPH2201 et ibrutinib", expliquent le Pr. John Byrd, Directeur, et Dr Farrukh Awan, investigateur principal, experts et leaders dans la LLC au Département d`Hématologie du Centre Médical de l`Université de l`Ohio.

Il s`agit du troisième essai démarré sur les quatre annoncés par Innate Pharma et inclus dans le cadre de l`accord global de co-développement et de commercialisation signé avec AstraZeneca en avril 2015.

En plus de celui-ci, deux essais de Phase I/II sont déjà en cours, testant IPH2201 en monothérapie dans le cancer épidermoïde de la cavité buccale (un type de cancer de la tête et du cou) d`une part et en monothérapie dans le cancer de l`ovaire d`autre part. Le quatrième essai, testant IPH2201 en combinaison avec cetuximab dans le cancer de la tête et du cou, devrait commencer dans les prochains mois.

Le plan de co-développement prévoit également un programme clinique de Phase II en combinaison avec durvalumab (MEDI4736), un anticorps anti-PD-L1, dans des tumeurs solides, qui sera conduit par AstraZeneca.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI