Bourse > Innate pharma > Innate pharma : La hausse s'accélère, un analyste reste prudent
INNATE PHARMAINNATE PHARMA IPH - FR0010331421IPH - FR0010331421
10.960 € +4.48 % Temps réel Euronext Paris
10.900 €Ouverture : +0.55 %Perf Ouverture : 11.090 €+ Haut : 10.800 €+ Bas :
10.490 €Clôture veille : 226 872Volume : +0.42 %Capi échangé : 591 M€Capi. :

Innate pharma : La hausse s'accélère, un analyste reste prudent

INNATE PHARMAINNATE PHARMA

(Tradingsat.com) - Tandis qu'Innate Pharma accélère mardi son ascension à la Bourse de Paris (+7,2% à 11,1 euros vers 11h30) après la publication de ses résultats 2013, Gilbert Dupont reste prudent. Le courtier a réitéré ce matin sa recommandation "Alléger" et son objectif de cours de 8,5 euros sur la société biopharmaceutique, jugeant le rapport rendement / risque "très peu attractif" à court terme. Gilbert Dupont est néanmoins favorablement surpris par le niveau de la trésorerie du groupe, qui s’élevait à 41,3 millions d’euros au 31 décembre 2013, contre 37,5 millions d'euros anticipé.

Le groupe a nettement renforcé en effet sa situation de trésorerie au cours de ces derniers mois grâce à un placement privé de 20,3 millions d’euros effectué auprès d’investisseurs spécialisés basés aux États-Unis. Cette évolution s'est d'ailleurs accompagnée d'un intérêt croissant des investisseurs pour le titre outre-Atlantique. Le cours de bourse d'Innate Pharma a ainsi presque quintuplé depuis fin octobre dernier, à la faveur de la montée au capital du fonds Fidelity et de commentaires positifs de broker américains.

De fait, "Nous avons [...] augmenté notre visibilité et attiré de nouveaux investisseurs", commente aujourd'hui Hervé Brailly, président du directoire d’Innate Pharma. "Notre trésorerie s’en est trouvée renforcée ainsi que notre valorisation boursière, nous donnant de nouveaux moyens pour consolider notre portefeuille en immuno-oncologie".

La société dispose désormais de deux programmes d’immuno-oncologie au stade clinique, l’un licencié au leader du domaine, Bristol-Myers Squibb, et l’autre, propriétaire, qu'elle souhaite développer par ses propres moyens.

Hervé Brailly indique "de plus [que] l’anticorps cytotoxique IPH4102 devrait être en clinique début 2015", sans oublier "un portefeuille d’actifs précoces, dont notre programme d’anticorps anti-MICA, récemment annoncé". Ainsi, "nous avons des étapes cliniques importantes en 2014 et 2015, ce qui rendra la période passionnante", conclut le dirigeant.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...