Bourse > Innate pharma > Innate pharma : "Des résultats cliniques clés attendus cette année"
INNATE PHARMAINNATE PHARMA IPH - FR0010331421IPH - FR0010331421
11.000 € +0.73 % Temps réel Euronext Paris
11.000 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 11.030 €+ Haut : 10.820 €+ Bas :
10.920 €Clôture veille : 96 601Volume : +0.17 %Capi échangé : 631 M€Capi. :

Innate pharma : "Des résultats cliniques clés attendus cette année"

Mickael Chane Du, analyste Pharma/Biotech chez Bryan GarnierMickael Chane Du, analyste Pharma/Biotech chez Bryan Garnier

(Tradingsat.com) - Après un début d’année difficile pendant la débâcle des marchés, l’action Innate Pharma poursuivait lundi sa remontée alors que d’importants événements cliniques se profilent cette année pour la société de biotechnologie… Le point avec Mickael Chane Du, analyste Pharma/Biotech chez Bryan Garnier, qui recommande l’achat de la valeur avec un objectif de cours de 19 euros.

Tradingsat.com : L’action Innate a beaucoup reculé pendant la baisse des marchés, était-ce l’occasion d’acheter ?

Mickael Chane Du : Je ne dis pas que c’était inespéré… cependant, je pense qu’il y a des moments où, boursièrement, il faut se positionner face à certains événements cliniques. Dans le secteur des biotechnologies, le calendrier clinique est l’un des éléments que l’on peut maîtriser ; or des résultats cliniques clés sont attendus en 2016 et 2017 par comparaison à 2014 et 2015. L’accord avec Aztrazeneca conclu l’an dernier en immuno-oncologie est arrivé comme une surprise, il n’était pas attendu aussi tôt et avec des termes aussi lucratifs. Alors qu’aujourd’hui, les catalyseurs à venir sont bien identifiés, et il y en a quelques-uns sur lesquels je suis positif et que je pense l’on peut jouer avec un ratio de rendement / risque plutôt attractif. Sans oublier qu’Innate dispose d’énormément de cash avec une trésorerie qui représente pratiquement la moitié de la capitalisation…

Tradingsat.com : Quels sont les "évènements" cliniques clés des prochains mois ?

Mickael Chane Du : Nous attendons tout d’abord les résultats de phase II du produit anticancéreux Lirilumab dans le traitement de maintenance chez des patients âgés atteints de leucémie aigüe myéloïde. Lirilumab est le projet le plus avancé d’Innate Pharma, pour lequel a un accord de partenariat avait été signé dès 2011 avec Bristol-Myers Squibb. L’essai clinique a débuté en 2012 et nous devrions avoir les résultats dans le courant du second semestre 2016. Le risque zéro n’existe pas mais les premiers données obtenues lors d’une Phase I nous laissent très optimistes pour cette indication de niche.

Tradingsat.com : Cette indication thérapeutique représente-t-elle un marché important ?

Mickael Chane Du : Ce n’est pas l’indication avec le plus gros potentiel de marché – nous l’évaluons à moins d’1 milliard - mais c’est une étape importante dans le sens où des résultats positifs de phase II permettraient de « dérisquer » une partie du business plan. De plus, cela va dépendre de la qualité des résultats cliniques qui seront publiés, mais selon ma lecture des choses, il n’est pas impossible que la société fasse une demande d’autorisation de mise sur le marché sur la base de cette étude de phase II. Donc il y a un double enjeu, celui de la démonstration du concept clinique, et celui d’atteindre la commercialisation assez rapidement, même sur un « petit » marché.

Tradingsat.com : Quel est le concept clinique du Lirilumab ?

Mickael Chane Du : Lirilumab fait partie ce que l’on appelle les "inhibiteurs de point de contrôle", dont l’objet est de mettre à mal des stratégies d’échappement des cellules cancéreuses à la réponse immune. L’une des principales caractéristiques des cellules cancéreuses est en effet qu’elles sont extrêmement "malignes" et parviennent à contourner certains systèmes de surveillance. Lirilumab appartient à la même classe de médicament qu'un blockbuster tel que l’Opdivo de Bristol-Myers Squibb, lancé en 2015 et qui sera sans doute l’un des plus grands produits de cancérologie de ces prochaines années. Et justement, n'oublions pas que Lirilumab est actuellement testé en combinaison avec Opdivo, dans une étude de phase Ib dont les résultats seront vraisemblablement annoncés d’ici la fin de l’année. Or, il faut savoir qu’aujourd’hui, en cancérologie, si les données cliniques sont convaincantes à la fois sur le plan de l’efficacité et de la toxicité, le passage d’une Phase I à une phase III, sans passer par une phase II, est tout-à-fait envisageable.

Tradingsat.com : Il y a donc deux évènements cliniques majeurs attendus pour Innate Pharma en 2016 ?

Mickael Chane Du : Même trois, puisque que la combinaison avec Opdivo donnera lieu à la publication de données à la fois dans les tumeurs solides (cancer du poumon, du foie, etc) peut-être en juin lors du congrès de l’ASCO [congrès de la société américaine de cancérologie clinique, ndlr] et de données dans les cancers liquides (du sang) dans le courant du second semestre.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI