Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

INGENICO GROUP

ING - FR0000125346 SRD PEA PEA-PME
135.750 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Ingenico group : L'activité terminaux reprend des couleurs et le marché salue le premier semestre du groupe

mercredi 24 juillet 2019 à 09h45
L'activité terminaux a porté Ingenico au premier semestre

(BFM Bourse) - Le spécialiste tricolore des services de paiement décolle en Bourse dès les premiers échanges dans le sillage de ses résultats trimestriels portés par un sursaut de l'activité "terminaux" du groupe. Ingenico profite de ses six premiers mois meilleurs que prévu pour revoir à la hausse ses objectifs financiers annuels.

L'activité "terminaux de paiements" du groupe français de solutions de paiements Ingenico a repris des couleurs au premier semestre 2019, tirant vers le haut la performance du groupe qui revoit désormais à la hausse ses objectifs financiers pour l'année. Les ventes d'Ingenico ont progressé de 31% au premier semestre (13% en données comparables) à 1,611 milliards d'euros, portées notamment par l'activité "terminaux de paiement".

Métier d'origine du groupe, cette activité est devenue mature, et ses ventes avaient reculé de 4% l'an dernier, passant même derrière l'activité "paiement électronique" pour la première fois dans l'histoire du groupe. Mais au premier semestre, elle a connu un sursaut avec des ventes de 705 millions d'euros (+13% en données comparables), grâce à d'excellentes performances au Brésil, et dans une moindre mesure en Asie.

Au Brésil, "nous sommes portés par un marché très fort, qui est reparti à la fin de l'année dernière", a expliqué le directeur financier Michel-Alain Proch à des journalistes. "Nous avons réussi à gagner des parts de marché sur nos concurrents américains et chinois du fait d'une structuration de production qui est locale et dans laquelle on a investi dès le début de cette année", a-t-il poursuivi. "Nous avons pu augmenter très fortement notre production", prenant l'avantage face à la concurrence, a encore ajouté le dirigeant, avant de prévenir que le marché brésilien est toutefois très "volatil" et que le groupe prévoit une stabilisation des ventes au quatrième trimestre. L'activité terminaux de paiement devrait globalement se stabiliser au second semestre, avec une croissance prévue "entre 0 et 2%", selon Michel-Alain Proch. Et pour 2020, "étant donné la forte croissance que nous avons eue cette année, nous pensons que la stabilité sera déjà un bon objectif.

L'activité "retail" (paiements électroniques, pour les sites marchands notamment) a de son côté connu une progression organique de 11% à 906 millions d'euros, conforme aux prévisions en début d'exercice.

Plan d'action

Le premier semestre a aussi été marqué, selon Ingenico, par le début de la mise en oeuvre du plan d'action lancé par le nouveau directeur général du groupe Nicolas Huss, arrivé aux commandes en novembre 2018 après le départ de l'ancien PDG Philippe Lazare. Ce plan qui prévoit notamment "la transformation de la structure du groupe et de son modèle opérationnel" aura un impact positif de 20 millions d'euros sur l'excédent d'exploitation de 2019, a affirmé le groupe. Pour l'activité terminaux de paiement notamment, "la rationalisation du portefeuille de produits se matérialise avec la réduction de 20% du nombre de références existantes", indique-t-il.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a progressé au premier semestre de 12% à 254 millions d'euros, et le résultat net a progressé de 32% à 80 millions d'euros.

Porté par ces éléments favorables, le groupe a révisé à la hausse ses objectifs financiers pour l'ensemble de l'année, prévoyant notamment désormais une croissance organique du chiffre d'affaires supérieure à 9% (environ 6% prévus initialement). La prévision d'Ebitda a été portée à 590 millions d'euros sur l'année, contre 580 millions d'euros escomptés auparavant.

+66% depuis le 1er janvier

Et si le marché avait déjà assez largement anticipé l'amélioration des résultats d'Ingenico -l'action ayant clôturé à 79,40 euros mardi soir, bien loin du plus bas de 45 euros observé en janvier 2019- les investisseurs saluent vigoureusement le relèvement des objectifs annuels du groupe. De fait, le titre Ingenico bondit de 6,4% à 82,4 euros vers 9h45, dans un volume d'échanges déjà supérieur à 0,5% du tour de table du spécialiste hexagonal des services de paiements. Ingenico réalise donc un parcours boursier exceptionnel en 2019 -le groupe figure parmi les 10 meilleures performances du SBF 120 au premier semestre- et rebondit désormais de plus de 66% depuis le 1er janvier.

(avec AFP)

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur INGENICO GROUP en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+333.20 % vs -2.80 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat