Bourse > Ing groep > Ing groep : Profits du 1er trimestre divisés par deux
ING GROEPING GROEP INGA - NL0000303600INGA - NL0000303600
10.070 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
9.944 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 21 625 M€Capi. :

Ing groep : Profits du 1er trimestre divisés par deux

tradingsat

(CercleFinance.com) - ING a terminé le 1er trimestre de son exercice 2012 sur un bénéfice net de 680 millions d'euros (0,18 euro par action), un chiffre en baisse de 50,8% sur un an qui tient compte de désinvestissements et d'éléments exceptionnels. Cependant, par rapport au 4ème trimestre 2011, le groupe financier néerlandais constate une certaine amélioration.

Pour le métier Banque, le résultat sous-jacent avant impôts a augmenté en rythme séquentiel (soit par rapport au 4ème trimestre 2011 et non sur un an) de 65,1% à 1.126 millions d'euros grâce notamment à de moindres dépréciations. Hors ajustements de valeur de - 304 millions, ce résultat n'a baissé sur un an que de 6,8%.

Du côté des Assurances, le résultat opérationnel atteint 475 millions d'euros, grâce à une forte mage d'investissement et à la hausse des primes. Les ventes s'affichent en hausse de 5,1% sur un an et de 29,6% en rythme séquentiel. Cependant, en raison de la mise en place des nouvelles normes prudentielles, le résultat sous-jacent avant impôts termine dans le rouge, sur 18 millions d'euros de déficit.

Le ratio de solidité bancaire Tier 1 s'est renforcé sur un an à 10,9%, ce qui 'reflète la vente d'ING Direct USA'. Le ratio de solvabilité des assurances dit IGD est resté stable à 225%.

Le directeur général du groupe Jan Hommen a déclaré que 'notre environnement opérationnel est resté difficile au 1er trimestre en raison de la persistance de la crise souveraine européenne et d'un accroissement de la volatilité sur les marchés financiers', d'où une baisse des bénéfices sur un an même si une croissance est constatée par rapport au trimestre précédent dans la banque. Il souligne que la branche de banque de détail a enregistré un flux de 11,4 milliards d'euros de nouveaux dépôts sur la période.

Du côté des assurances, une certaine reprise se matérialise par rapport à fin 2011 du point de vue opérationnel, en excluant l'impact réglementaire des normes prudentielles.

'Nous restons fermement décidés à séparer notre branche Banque des Assurances', a-t-il réaffirmé, indiquant que les préparatifs de la séparation progressaient de manière satisfaisante.

La banque néerlandaise rappelle que l'actif net par action (ANR) s'établit à 12,56 euros à fin mars, contre 10,59 euros un an plus tôt.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI