Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

IMERYS

NK - FR0000120859 SRD PEA PEA-PME
31.360 € -0.19 % Temps réel Euronext Paris

Imerys : Les doutes sur le commerce emportent les valeurs cycliques, Imerys en pâtit

mercredi 20 novembre 2019 à 11h10
Le titre Imerys fait partie des plus attaqués en Bourse mercredi

(BFM Bourse) - Les investisseurs continuent à sanctionner Imerys, craignant en l'absence d'accord commercial entre la Chine et les Etats-Unis une poursuite de la dégradation de la conjoncture qui pèse déjà lourdement sur ses comptes depuis le 1er janvier

Après avoir enregistré en 2018 sa plus mauvaise performance annuelle (-46,55%, soit encore pire qu'en 2008), le spécialiste de la valorisation des minéraux Imerys est loin de remonter la pente. Mercredi matin, son cours de Bourse recule encore de 2,64% à 36,16 euros, correspondant à un retard de 14% depuis le 1er janvier.

Maigre consolation pour ses détenteurs, le titre a toutefois quelque peu réduit ses pertes après avoir touché le mois dernier un plus bas depuis décembre 2011 sous le coup d'un nouvel avertissement.

Alors que le CAC 40 se replie de 0,8% au même moment, dans le rouge pour la troisième séance d'affilée, Imerys fait partie des valeurs cycliques les plus affectées par les craintes liées à l'économie mondiale face à l'enlisement des discussions sino-américaines, avec Eramet (-3,2%), Vallourec (-2,5%) ou CGG (-2,4%).

Touché de plein fouet par le ralentissement de l'industrie

Le groupe, dont Patrick Kron vient de reprendre la direction générale par intérim, a déjà souffert de conditions macroéconomiques difficiles sur les neuf premiers mois de l’exercice. Au troisième trimestre, Imerys a été confronté à un durcissement des conditions de marché, qui s’est traduit par une baisse des volumes plus forte qu’anticipée. Une forte détérioration de l’activité manufacturière, qui a notamment pesé sur les marchés de l’acier, de l’automobile, de l’équipement industriel et du papier -principaux débouchés pour ses produits- , s’est traduite par un recul de 6,9% des volumes de vente, après un deuxième trimestre qui avait déjà subi une baisse de 4,8%. Avec un effet de levier particulièrement pénalisant sur les résultats : au troisième trimestre, le bénéfice a fondu de 23%.

Misant sur "la persistance probable de conditions macroéconomiques défavorables" au dernier trimestre, le groupe a donc fortement réduit le mois dernier son objectif sur l'année, anticipant une baisse d'environ 20% du bénéfice par rapport à 2018, et révoqué dans la foulée Conrad Keijzer, moins d'un an et demi après sa nomination comme directeur général.

C'est à son président Patrick Kron (qui avait une première fois dirigé Imerys entre 1998 et 2002, avant d'être nommé pour redresser Alstom alors au bord de la faillite) que revient pour l'heure la direction du groupe, "pour une période intérimaire, le temps de mener un processus de désignation d’un nouveau directeur général".

Priorité donnée à la réduction des coûts et à la trésorerie

"Ce changement de gouvernance ne remet pas en cause notre volonté de mener à bien le plan de transformation initié à la fin de l’année dernière, pour donner à votre groupe une meilleure orientation clients, une plus grande agilité, mais également davantage de levier opérationnel",a indiqué Patrick Kron dans une lettre aux actionnaires publiée mardi soir.

Dans la conjoncture présente, "nous nous emploierons à maintenir un prix-mix positif et continuerons de donner la priorité aux économies de coûts et à la génération de trésorerie, tout en conservant une structure financière solide grâce à une gestion stricte des investissements et du besoin en fonds de roulement".

Menacé de dégradation par Standard & Poor's, qui a placé il y a quinze jours sous surveillance négative sa note actuelle "BBB", Imerys n'a guère d'autre alternative...

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur IMERYS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.80 % vs -4.74 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat