Bourse > Iliad > Iliad : L'offre de Free sur T-Mobile US aurait peu de chances d'aboutir
ILIADILIAD ILD - FR0004035913ILD - FR0004035913
211.250 € -0.52 % Temps réel Euronext Paris
212.450 €Ouverture : -0.56 %Perf Ouverture : 213.850 €+ Haut : 209.900 €+ Bas :
212.350 €Clôture veille : 72 756Volume : +0.12 %Capi échangé : 12 407 M€Capi. :

Iliad : L'offre de Free sur T-Mobile US aurait peu de chances d'aboutir

(Tradingsat.com) - L'offre de Free, qui propose d'acquérir une part majoritaire dans l'opérateur T-Mobile US, a peu de chances d'aboutir, a indiqué vendredi Commerzbank.

La maison mère du trublion de l'Internet, Iliad, a confirmé hier soir son intérêt pour la filiale américaine de Deutsche Telekom, en réponse aux rumeurs lancées par le Wall Street Journal.

Le quatrième opérateur français a fait une offre de 15 milliards de dollars en cash pour acquérir 56,6% de T-Mobile US, soit 33$ par action, coupant l'herbe sous le pied de Sprint qui étudie le dossier depuis plus de six mois.

Iliad évalue les 43,4% restant de T-Mobile US à 40,5$ par action sur la base de 10 milliards de dollars de synergies au bénéfice des actionnaires de T-Mobile US. Cela conduit à une valeur globale de 36,2$ par action, soit une prime de 42% par rapport au cours de Bourse non affecté de T-Mobile US de 25,4$ par action.

"Inacceptable"

"Nous considérons l'offre d'Iliad inacceptable du point de vue de Deutsche Telekom (DT), car elle est inférieure aux 40$ par action que Sprint serait prêt à mettre sur la table, et ne concerne que 56,6% de T-Mobile US", a souligné Commerzbank.

La firme de Xavier Niel "espère pouvoir s’en tirer avec une offre inférieure du fait de son avantage en termes réglementaires", a-t-il précisé.

En effet, cette transaction "ne devrait pas poser de difficultés au regard des règles relatives au droit de la concurrence compte tenu du fait qu’Iliad n’est pas présent aux Etats-Unis", a affirmé l’opérateur dans un communiqué.

"Factuellement, l’opération devrait rencontrer moins d’obstacles mais nous doutons que les régulateurs soient si enthousiastes que cela devant cette nouvelle. Iliad est réputé pour semer la pagaille, et les autorités de la concurrence peuvent craindre une destruction de valeur trop importante", a ajouté Commerzbank.

En d’autres termes, un deal Sprint/T-Mobile US serait plus sain pour l’économie américaine. Quoi qu’il en soit, l’offensive d’Iliad est positive pour DT et Sprint car elle devrait accélérer le processus d’enchères, ce dernier n’ayant pas encore formulé une offre ferme, conclut l'analyste.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI