Bourse > Iliad > Iliad : Nomura salue le rêve américain de Xavier Niel
ILIADILIAD ILD - FR0004035913ILD - FR0004035913
227.300 € +0.60 % Temps réel Euronext Paris
225.450 €Ouverture : +0.82 %Perf Ouverture : 227.800 €+ Haut : 225.450 €+ Bas :
225.950 €Clôture veille : 43 960Volume : +0.07 %Capi échangé : 13 349 M€Capi. :

Iliad : Nomura salue le rêve américain de Xavier Niel

tradingsat

(CercleFinance.com) - Ce midi à la Bourse de Paris, l'action Iliad, maison mère de l'opérateur télécoms alternatif Free, dérape de 7,5% à 190,6 euros après que le groupe contrôlé par Xavier Niel ait fait part de son intention de prendre le contrôle du 4e acteur américain de la téléphonie mobile, T-Mobile US. Mais les analystes de Nomura ne sont pas inquiets. Leur conseil d'achat sur le titre est ainsi confirmé, de même que l'objectif de cours de 242 euros.

Jeudi soir, Iliad a confirmé son intérêt pour le 4e acteur du “mobile” aux Etats-Unis, T-Mobile US. Le groupe français propose 15 milliards de dollars en numéraire pour acquérir 56,6% de l'américain à 33 dollars par titre en cash, à comparer avec un dernier cours coté de l'ordre de 25 dollars. Le montant de l'opération atteindrait donc environ 11 milliards d'euros, ce qui serait financé par une augmentation de capital (pour deux milliards) et de la dette (pour neuf milliards).

Dans une note titrée 'The American dream', Nomura se reconnaît surpris par l'appétit d'Iliad pour T-Mobile US, et il souligne que la nature exacte des synergies (estimées dix milliards de dollars) n'est pas détaillée. De plus, une telle opération n'est pas exempte de risques d'exécution, ajoute la note.

Mais 's'il se concrétisait, ce rapprochement permettrait à Iliad d'étendre son modèle économique non-conformiste au plus important marché au monde', écrit Nomura, tout en reconnaissant qu'il s'agirait d'une 'transformation drastique' du groupe, dont 'l'ADN' reposant sur la croissance organique et l'Hexagone se trouverait 'totalement modifié.'

D'un point de vue financier, l'affaire semble faisable à Nomura, et il est vrai que Deutsche Telekom, l'actionnaire majoritaire (à 67%) de T-Mobile US, veut réduire la voilure au Etats-Unis. Mais les minoritaires pourraient, eux, demander un prix plus élevé que 33 dollars, craignent les spécialistes.

Enfin, Nomura ne pense pas que l'intention américaine d'Iliad sonne le glas du retour à trois opérateurs du marché français de la téléphonie mobile, qui en compte actuellement quatre.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...