Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

GROUPE BERKEM

ALKEM - FR00140069V2 SRD PEA PEA-PME
- 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Groupe berkem : Le spécialiste des extraits végétaux Berkem arrive en Bourse pour accélérer son développement

jeudi 25 novembre 2021 à 16h04
Laboratoire Adkalis, filiale de Berkem

(BFM Bourse) - La société girondine, fondée en 1993, est un leader de l'extraction de molécules végétales, en particulier les polyphénols, et de la formulation de principes actifs à forte composante naturelle. Fort de plus de 1600 clients, Groupe Berkem vise au moins 65 millions d’euros de revenus à horizon 2024, sans compter d'éventuelles acquisitions.

Naturex, cotée de 1996 à 2018, a longtemps fait le bonheur de ses actionnaires. Portée par l'essor du marché des extraits naturels à destination des industries cosmétique et agro-alimentaire, cette société avignonnaise connut une appréciation régulière en Bourse jusqu'à son rachat par Givaudan pour 1,29 milliard d'euros. Sortie en beauté, le leader mondial des arômes et parfums n'ayant pas hésité à proposer une prime de 35% par rapport au plus haut cours coté de Naturex pour s'offrir la firme tricolore. Cette OPA avait laissé un vide en Bourse sur le segment des ingrédients naturels que Groupe Berkem, acteur de référence de la chimie du végétal, va peut-être combler.

Créé en 1993 par son actuel PDG Olivier Fahy, qui est en outre jusqu'à présent son unique actionnaire, l'entreprise dispose d'un solide savoir-faire industriel dans l'extraction végétale (environ 30% des revenus) principalement sur les polyphénols, des antioxydants naturels extraits à partir des pépins de raisins ou de l'écorce de pin, utilisés dans les compléments alimentaires, la cosmétique et l’agroalimentaire. À travers ses filiales Adkalis et Lixo, Berkem intervient aussi en aval dans la formulation (70% des revenus) d’actifs chimiques orientés vers l’amélioration de la performance des bois de construction et la synthèse de résines, les peintures, revêtements ou encres d’imprimerie. L'entreprise se positionne notamment comme un intégrateur de la chimie du végétal au cœur des produits chimiques conventionnels: autrement dit, accentuer la part des composés biosourcés (aux dépens notamment de ceux d'origine pétrolière) dans la formulation de différents produits.

Ces deux expertises convergent dans le développement d'une nouvelle technologie, unique dans le monde de la chimie selon le groupe, les "suractivateurs végétaux": des extraits végétaux capables de favoriser un large spectre d’efficacité des produits de synthèse tout en diminuant leurs risques pour l'homme et l'environnement (en diminuant la dose de molécules issues de la chimie de synthèse). Groupe Berkem a pour objectif d'intégrer ses suractivateurs végétaux à l’intégralité de son portefeuille de produits d’ici la fin de l’année.

Grâce à son positionnement sur des niches à forte valeur ajoutée et à faible intensité compétitive, au sein d'un marché mondial des produits chimiques d'origine naturelle qui dans son ensemble enregistre chaque année une croissance à deux chiffres, le groupe se prévaut d'un solide historique de croissance du chiffre d'affaires et de rentabilité, soit une progression annuelle moyenne du chiffre d'affaires de 11,9% depuis 2013, jusqu'à un total de 40,6 millions d'euros en 2020, assorti d'un taux de marge d'Ebitda de 19% (et pour le premier semestre 2021, une croissance de 26%, ainsi qu’une marge d’Ebitda de 22%).

Porté par cet historique de croissance et sa solide rentabilité, le Berkem ambitionne un chiffre d’affaires d'au moins 65 millions d’euros à horizon 2024, voire 85 millions d’euros en cas de réalisation d’opérations de croissance externe, en dégageant une marge d'Ebitda de l'ordre de 25%.

L'introduction en Bourse devrait rapporter à la société 34,6 millions d'euros en milieu de fourchette, ou 40 millions d'euros avec la clause d'extension, tandis que la holding Kenercy cèdera en parallèle des titres notamment en cas d'exercice de l'option de surallocation. Ces nouveaux fonds viendront refinancer des obligations convertibles (émises en 2015 notamment pour acquérir le site de Blanquefort, et soutenir l'expansion géographique et la poursuite d’opérations de croissance externe. D'ores et déjà, la société a reçu engagements de souscription reçus représentent 24,1 millions d’euros (environ 60% du montant brut de l'offre hors exercice de la Clause d’Extension et de l’Option de Surallocation), dont un très gros ticket de Danske Bank (12 millions), 5 millions d'euros pour Lombard Odier, 3,5 millions d'euros d'un gérant d'actifs allemand, Lupus alpha, etc.

L'offre est également proposée au grand public via une OPO au prix indicatif compris dans dans une fourchette de 8,49 à 10,03 euros par action. La souscription est proposée jusqu'au 2 décembre, tandis que les premières cotations sont attendues le 8.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur GROUPE BERKEM en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.10 % vs +36.70 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat