Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

GENFIT

GNFT - FR0004163111 SRD PEA PEA-PME
4.598 € -5.23 % Temps réel Euronext Paris

Genfit : Terns Pharmaceuticals s'allie à Genfit pour muscler son portefeuille dans les maladies du foie

mardi 25 juin 2019 à 09h26
Genfit progresse après un accord de licence en Chine sur élafibranor

(BFM Bourse) - La biotech lilloise signe un accord qui pourrait lui rapporter jusqu'à 228 millions de dollars en échange des droits de commercialisation de sa molécule phare sur le marché chinois.

Genfit se rapproche du marché chinois. L'entreprise lilloise a annoncé lundi soir la signature d'un accord de licence et de collaboration conférant à Terns Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique implantée aux États-Unis et en Chine, les droits de développement et de commercialisation en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Macau et Taiwan) de son composé élafibranor pour le traitement de la stéatohépatite non-alcoolique (NASH ou "maladie du foie gras humain") et de la cholangite biliaire primitive (PBC). En contrepartie, Genfit percevra un montant initial de 35 millions de dollars. Par la suite, la biotech pourra recevoir jusqu’à 193 millions de dollars supplémentaires en fonction du franchissement d’étapes cliniques, réglementaires et commerciales, ainsi que des redevances sur les ventes. L'annonce permettait au titre de décoller de 4,86% à 18,78 euros mardi dans les premiers échanges.

Les deux entreprises prévoient également de lancer projets de R&D communs dans le domaine des maladies du foie, notamment le développement de traitements combinant élafibranor avec des composés propriétaires de Terns.

Fondé en 2017 et établie à la fois en Californie (San Mateo) et en Chine (Shanghai), Terns Pharmaceuticals dispose d'un portefeuille de projets précoces ciblant les maladies du foie, telle la NASH. Ce portefeuille comprend un agoniste du récepteur nucléaire FXR (Farnesoid-X-Receptor) et un agoniste du SSAO (semicarbazide-sensitive amine oxidase), des molécules de familles différentes de celle d'élafibranor (qui est un agoniste de récepteurs activés par les proliférateurs de peroxysomes, PPAR), suggérant la possibilité de créer des traitements combinant différents modes d'action pour maximiser l'efficacité. Les agonistes PPAR sont des protéines du corps humain qui jouent un rôle clé dans divers métabolismes, notamment dans la régulation lipidique et glucidique. Ils représentent donc une "cible biologique" privilégiée pour beaucoup de médicaments visant des troubles métaboliques tels que le fénofibrate (un médicament très répandu contre l'excès de cholestérol).

Booster la valeur de sa molécule phare en Chine

Non coté pour le moment, Terns bénéficie du soutien financier de fonds parmi les plus renommés dans l'industrie de la santé tels qu'Orbimed, ainsi que Lilly Asia Ventures, Vivo Capital et Decheng Capital. La société bénéficie en outre d’importants moyens de développement clinique en Chine. Genfit considère qu’ "avec sa forte présence en Chine, son équipe dirigeante aguerrie et son implantation au cœur du pôle biotechnologique de la baie de San Francisco aux États-Unis, Terns est particulièrement bien positionnée pour maximiser la valeur d’elafibranor en Chine", notamment par sa connaissance des processus réglementaires locaux.

"Le parcours de l’équipe dirigeante de Terns au sein de sociétés pharmaceutiques et biopharmaceutiques d’envergure mondiale, associé à sa bonne compréhension des enjeux scientifiques, réglementaires et commerciaux majeurs en Chine, nous apporte une grande confiance quant à ce que nous pouvons accomplir en Chine à travers ce partenariat stratégique. Nous considérons que notre alignement mutuel sur les priorités et les étapes stratégiques de développement nous ouvre la voie à un brillant avenir ensemble", a déclaré Pascal Prigent, en charge du marketing et du développement commercial de Genfit.

"Outre son mécanisme d’action pertinent, elafibranor, actuellement évalué en essai clinique de Phase 3 (dernière étape des essais cliniques avant une éventuelle commercialisation, NDLR), est bien positionné pour démontrer sa capacité à atteindre le critère de "Résolution de la NASH" telle que définie par les autorités réglementaires internationales, et devrait apporter un bénéfice significatif aux patients atteints de la NASH, comme à ceux souffrant de PBC. Nous sommes très heureux de travailler avec Genfit pour faire d’elafibranor le traitement leader dans la NASH et la PBC dans la région de la Chine élargie, et le socle de futures combinaisons thérapeutiques dans la NASH", a ajouté Weidong Zhong, PDG de Terns, tout en saluant "l’expérience de Genfit et sa réussite dans le domaine de la sensibilisation à la maladie et dans celui du diagnostic non-invasif, deux piliers essentiels pour la prise en charge des patients NASH, sur tous les marchés".

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur GENFIT en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+333.20 % vs -2.80 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat