Bourse > Gemalto > Gemalto : Une publication rassurante après une année 2015 difficile
GEMALTOGEMALTO GTO - NL0000400653GTO - NL0000400653
43.105 € -2.37 %
43.600 €Ouverture : -1.14 %Perf Ouverture : 43.880 €+ Haut : 42.845 €+ Bas :
44.150 €Clôture veille : 897 374Volume : +1.01 %Capi échangé : 3 837 M€Capi. :

Gemalto : Une publication rassurante après une année 2015 difficile

Une publication rassurante pour GemaltoUne publication rassurante pour Gemalto

(Tradingsat.com) - Après une année 2015, marquée par l'arrêt du contrat Softcard, Gemalto a réussi à rassurer les investisseurs en confirmant notamment ses objectifs pour 2017.

Rassurant! Voilà comment qualifier la publication des résultats annuels de Gemalto. Après l'arrêt du contrat Softcard aux Etats-Unis, qui a induit un manque à gagner chiffré de 30 millions d'euros environ par trimestre, le spécialiste français de la sécurité numérique se devait de tranquilliser les investisseurs. Opération réussie ce vendredi à la Bourse de Paris où le titre du groupe français grimpe de plus de 10% à 65 euros.

Il faut dire que la société a publié "des performances opérationnelles sans surprise avec un chiffre d’affaires en croissance organique de 6% et un résultat opérationnel courant ajusté en progression de 10% à 423 millions d’euros", a commenté le cabinet d'analystes Oddo.

Confirmation des objectifs 2017

Au-delà des résultats, les investisseurs ont également apprécié les perspectives de court terme. En effet, compte tenu des tendances positives des activités Entreprises, Programmes gouvernementaux et Machine-to-Machine, Gemalto anticipe une augmentation de 1,5 point de son taux de marge brute (actuellement à 39%) en 2016. Une bonne nouvelle afin de réaliser l’objectif de 660 millions d’euros de résultat opérationnel en 2017.

Tout n’a pas été rose non plus pour Gemalto, qui a vu son bénéfice net fondre de 38% à 137 millions d’euros, pénalisé par des dépréciations d’actifs incorporels liés à des acquisitions et de charges de restructurations. Tandis que son activité Mobile a poursuivi son déclin (-10%) après l'arrêt du contrat Softcard.

En dépit de ces légères déceptions, le conseil d'administration de Gemalto a tout de même décidé de proposer à l'assemblée générale de verser un dividende en numéraire de 0,47 euro par action au titre de l'exercice 2015, soit une hausse de 12% par rapport à l'année dernière. Une nouvelle qui est de nature à plaire aux investisseurs.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI