Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

GECINA

GFC - FR0010040865 SRD PEA PEA-PME
80.450 € +4.48 % Temps réel Euronext Paris

Gecina : Rejet du recours de gecina contre une décision de l'amf

mardi 24 juin 2008 à 16h28
BFM Bourse

par Juliette Rouillon

PARIS/MADRID (Reuters) - La Cour d'appel de Paris a rejeté le recours de Gecina et ses deux principaux actionnaires contre une décision de l'Autorité des Marchés financiers (AMF), retardant ainsi encore le projet de la foncière française de se séparer de sa maison-mère espagnole Metrovecesa.

Joaquim Rivero, qui détient 17,8% du capital, ainsi que Bautista Soler, qui détient 15,3%, et la société Gecina, avaient fait appel d'une décision de décembre de l'AMF ayant conclu à l'existence d'une action de concert entre les deux actionnaires.

Cette décision, ainsi confirmée par la Cour d'appel de Paris, laisse comme solution aux deux Espagnols, soit de lancer une offre de rachat en bonne et due forme sur Gecina, soit de diluer ou de réduire leur part.

Cette dernière solution semble avoir été retenue, Joaquim Rivero ayant fait savoir immédiatement après le rejet de l'appel qu'il maintenait son projet de vendre environ 7% des actions du groupe foncier français afin d'éviter de devoir lancer une OPA.

Le divorce entre Metrovacesa et Gecina, qui remonte à plus d'un an, avait été décidé après six mois de conflit entre les actionnaires de Metrovacesa: la famille Sanahuja d'un côté et la famille Soler alliée à Joaquim Rivero de l'autre.

"Monsieur Rivero examine les moyens de droit qui lui restent ouverts pour faire reconnaître l'absence de concert entre lui et Monsieur Soler (...)", a-t-il souligné dans un communiqué.

Les analystes estiment qu'il sera difficile pour les actionnaires espagnols de vendre un tel bloc de titres qui représente au cours actuels un montant de 356 millions d'euros.

"Ils ont le choix entre vendre, même dans les mauvaises conditions actuelles, ou bien payer de lourdes pénalités pour le non respect de l'accord de séparation avec la famille Sanahuja", estime Benoît Faure-Jarosson, analyste chez Invest Securities.

"S'il n'arrivent pas à mobiliser leur réseau, ça ne va être facile de réaliser un reclassement de cet ordre", ajoute-t-il.

Il rappelle que Metrovacesa avait racheté Gecina à 89,75 euros par action en 2005 et conclu l'accord de séparation avec la famille Sanahuja sur la base d'une action pour 129 euros.

Vers 16h10, la cotation du titre de Gecina était toujours suspendue en Bourse. Le titre perdait 2,20% à 81,41 euros au moment de sa suspension vers midi, alors que l'indice des foncières françaises reculait de 2,32% à ce stade.

Juliette Rouillon, Carlos Ruano, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur GECINA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+314.00 % vs +15.92 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat