Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

FORSEE POWER

FORSE - FR0014005SB3 SRD PEA PEA-PME
6.150 € +0.33 % Temps réel Euronext Paris

Forsee power : Forsee Power veut lever jusqu'à 132 millions d'euros avec le soutien de Ballard Power Systems

jeudi 21 octobre 2021 à 16h41
Un opérateur dans une usine de batteries de Forsee Power

(BFM Bourse) - Spécialiste des solutions de stockage haute énergie-haute puissance destinées à équiper bus, trains, véhicules de chantier ou bateaux, la société française Forsee Power s'introduit en Bourse sur le compartiment B d'ici au 1er novembre. Le canadien Ballard, leader mondial des piles à combustibles, prendra à cette occasion jusqu'à 10% du capital.

L'objectif mondial de réduire le recours aux énergies fossiles accélère l'électrification de l'industrie et des transports, ce qui provoque en retour une explosion de la demande de batteries. Différentes estimations estiment que le marché mondial des batteries, tous usages confondus (des téléphones mobiles à l'automobile) atteint une taille déjà colossale. Le cabinet Grand View Research, l'estime à 108,4 milliards de dollars précisément, et anticipe 14,1% de croissance moyenne annuelle d'ici à 2027, ce qui malgré les limites de ce type d'évaluation apporte un ordre de grandeur crédible.

La société française Forsee Power, qui s'introduit d'ici au 1er novembre (pour l'Offre à Prix Ouvert réservée au particulier), se positionne en expert des solutions de stockage de haute énergie et de haute puissance pour l'électromobilité. Sa particularité est de ne pas être présente sur des marchés de masse, comme celui des véhicules particuliers, ni sur des marchés de niche tels que l'aérospatial ou la défense.

L'entreprise pense être mieux en mesure de prospérer sur des marchés de taille moyenne, combinant à la fois une forte valeur et des volumes suffisamment importants, à commencer par celui des bus, où Forsee Power est leader européen par le nombre de références (dix constructeurs mondiaux sont déjà ses clients), ainsi que le marché ferroviaire (partenaire d'Alstom pour l'hybridation du TER), celui des véhicules non routiers et véhicules spéciaux (camions miniers, pelleteuses, engins de construction, agricoles... là encore avec des références de premier plan) et les véhicules légers, notamment les scooters électriques qui représentent en Asie un marché considérable (et nécessitant des systèmes de batteries plus complexes que les batteries pour vélo).

Figurent parmi les plus performants des segments au sein desquels Forsee est présent, les systèmes développés par le groupe sont intégrés aux véhicules pour une première vie pendant une dizaine d’années. Mais dès l’origine, ils sont conçus pour être ensuite exploités dans le cadre d’une seconde vie en stockage stationnaire d’énergie ou en back-up de réseau, associés à la production d’énergie renouvelable comme des panneaux solaires (avant un accompagnement en fin de vie et valorisation des composants).

Fondée en 2011, la firme bénéficie d'une longue expérience de ses dirigeants, son fondateur Christophe Gurtner (actuel PDG) ayant longtemps œuvré chez Saft, le pionnier français des batteries de hautes technologies, issu d'Alcatel-Alsthom, et racheté par Total en 2016 pour 950 millions d'euros. Il a ensuite racheté en LBO Uniross Batteries, une filiale de Saft, pour en faire un leader sur son segment des batteries rechargeables.

Entre 2015 et 2020, la société a dégagé une croissance annuelle moyenne de ses revenus de 44%, et anticipe 71 millions d'euros pour l'exercice en cours avant une poursuite d'une croissance supérieure à 40% d'ici à 2027, soit environ 600 millions d'euros de chiffre d'affaires à cet horizon avec un objectif intermédiaire de 180 millions pour 2023. L'équilibre au niveau de l'Ebitda est prévu pour 2023, l'objectif à long terme étant un taux de marge supérieur à 15%.

Afin d'accompagner la poursuite de son développement au sein d'un écosystème de l'électromobilité clairement en plein essor, Forsee Power qui compte aujourd'hui quatre usines dans le monde cherche à lever un montant d’environ 100 millions d’euros, pouvant être porté à environ 115 millions d’euros en cas d’exercice intégral de la clause d’extension, sur la base du point médian de la fourchette de prix indicative allant de 7,25 à 9,80 euros. Outre l'augmentation de capital, l'option de surallocation permettrait à certains actionnaires (dont IDinvest) de céder des titres supplémentaires ce qui porterait le montant total de l'offre à 132,2 millions.

L'opération sera aussi l'occasion pour le leader mondial des piles à combustibles, Ballard Power Systems, d'entrer au capital de Forsee. Les deux entreprises viennent en effet de signer un partenariat stratégique, visant à développer le premier système de batteries et piles à combustible totalement intégré, optimisé pour les marchés ciblés de la mobilité moyenne et lourde (bus, camions, trains, bateaux et véhicules non routiers). "Avec des technologies, des clients, des marchés verticaux et des marchés complémentaires, le partenariat Ballard et Forsee Power devrait augmenter les performances technologiques, optimiser les coûts, prolonger la durée de vie et faciliter l'installation dans le véhicule en fournissant des solutions de transmission électrique pré-intégrées et optimisées", indique l'entreprise. Concrètement, Ballard s'est engagé à souscrire au moins 35% du montant de l’augmentation de capital (y compris en cas d’exercice de la clause d’extension, le cas échéant), dans la limite de 40 millions d’euros et sous réserve de ne pas dépasser 10% du capital ou des droits de vote après l’opération.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur FORSEE POWER en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.10 % vs +41.11 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat