Bourse > Fonciere lyonnaise > Fonciere lyonnaise : Invest Securities vise 41,6 euros en cas d'OPA
FONCIERE LYONNAISEFONCIERE LYONNAISE FLY - FR0000033409FLY - FR0000033409
48.600 € +0.21 % Temps réel Euronext Paris
48.500 €Ouverture : +0.21 %Perf Ouverture : 48.700 €+ Haut : 48.500 €+ Bas :
48.500 €Clôture veille : 2 394Volume : +0.01 %Capi échangé : 2 261 M€Capi. :

Fonciere lyonnaise : Invest Securities vise 41,6 euros en cas d'OPA

tradingsat

(CercleFinance.com) - Invest Securities maintient sa recommandation 'neutre' sur Société Foncière Lyonnaise et vise 41,6 euros en cas d'OPA, équivalent à une décote sur les actifs de 5% et synonyme d'une rentabilité sur fonds propres de 6%.

SFL, foncière de bureaux (77%) majoritairement dans Paris (84%), a publié un résultat conforme aux attentes du bureau d'études, en baisse de 10% à 69,5 millions d'euros, soit un résultat net par action de 1,49 euro.

Invest Securities estime qu'il faudra patienter jusqu'en 2016 pour espérer une normalisation du résultat net récurrent, attendu à cet horizon à 2,5 euros par action.

Les développements en cours représentent un quart des loyers et seront livrés d'ici 2015. Ainsi, selon le bureau d'analyse, le cours actuel fait ressortir un multiple de plus de 15 fois un résultat que l'on ne peut espérer qu'en 2016, très élevé pour un horizon lointain et une incertitude forte sur des projets non encore loués.

'Mais l'intérêt spéculatif fort donne de l'importance à l'ANR (actif net réévalué)', souligne l'analyste, rappelant que Foncière Lyonnaise est contrôlée à 55% par la foncière espagnole Colonial, elle-même détenue par ses banques créancières, dont une partie est également actionnaire en direct de SFL.

Selon Invest Securities, l'identité des actionnaires et le marasme économique en Espagne, en particulier dans le secteur immobilier, favorisent l'idée d'une scission de Colonial et d'une vente de Foncière Lyonnaise.

Le bureau d'analyse estime qu'un institutionnel ou fonds souverain pourrait se satisfaire d'un patrimoine de bureaux et commerces de pieds d'immeubles sis à 82% dans le quartier des affaires de Paris surtout s'il paie l'ANR hors droits de mutations.

Pour ceux qui ne croient pas à une cession, Invest Securities préfère conseiller l'achat de Terreïs, foncière de bureaux dans Paris qui présente une décote sur un ANR de plus de 35% pour un multiple de résultat net récurrent de 12 fois.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...