Bourse > Exel industries > Exel industries : Résultats en hausse, le coupon aussi
EXEL INDUSTRIESEXEL INDUSTRIES EXE - FR0004527638EXE - FR0004527638
87.500 € +1.16 % Temps réel Euronext Paris
86.510 €Ouverture : +1.14 %Perf Ouverture : 87.500 €+ Haut : 86.510 €+ Bas :
86.500 €Clôture veille : 1 117Volume : +0.02 %Capi échangé : 594 M€Capi. :

Exel industries : Résultats en hausse, le coupon aussi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Exel Industries a terminé son exercice 2013/2014 clos fin août dernier sur un résultat net part du groupe de 34 millions d'euros (+ 20,1% ; 5,01 euros par action), contre 28,3 millions un an plus tôt. L'AG des actionnaires, qui sera convoquée le 21 janvier 2015, se prononcera sur un dividende de 1,17 euro par action (+ 17%) qui serait ensuite mis en paiement à compter du 28. La direction se veut relativement prudente quant à l'exercice en cours.

A la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 prend 0,4% ce matin, l'action Exel Industrie gagne 2,3% à 50,9 euros.

Sur la période, le chiffre d'affaires déjà publié du groupe spécialisé dans les pulvérisateurs agricoles et industriels a atteint 775,4 millions d'euros. Si en données publiées il progresse de 4,8% compte tenu de l'acquisition récente d'activité d'arracheuses de betteraves, en données proforma, l'activité est quasi-stable (+ 0,6%), précise la direction.

'Cette très légère progression cache des évolutions contrastées des différentes activités du groupe', commente la direction : en effet, depuis mai, les ventes de pulvérisateurs agricoles ont baissé en France et dans les pays d'Europe de l'Est touchés par la crise ukrainienne, mais 'les ventes dans l'activité Betterave et Grand public ont compensé positivement cette baisse', ajoute le groupe. Les produits destinés à l'industrie, eux, se sont repris en fin d'exercice (juillet-août), ce qui leur a permis de terminer l'année sur une note neutre.

Le résultat opérationnel progresse de 12,7% en données publiées 54,6 millions d'euros, soit une marge de 7% contre 5,1% en 2012/2013 à données comparables (6,5% en données publiées).

Par division, la contribution des pulvérisateurs agricoles recule, mais cette tendance est plus que compensée par le retour à l'équilibre de la filiale allemande Holmer, acquise en avril 2013, et la contribution de l'activité d'arracheuses de betteraves. En outre, la productivité de la filiale britannique Hazelock s'améliore, sans oublier la tenue de l'activité Industrie.

En fin de période, la dette financière nette de 95,7 millions se comparait à des fonds propres de 250,7 millions d'euros.

En guise de perspectives, le directeur général d'Exel Industries, Guerric Ballu, rappelle qu'en 2013/2014, son groupe s'est concentré sur l'intégration de plusieurs acquisitions, ce qui n'a pas empêché la progression des résultats.

Il se veut prudent : 'cela ne doit pas pour autant occulter les difficultés de la période actuelle notamment dans notre activité pulvérisation agricole, surtout en France, où nous ajustons dès maintenant nos structures au niveau d'activité attendu', ajoute-t-il.

'La couverture géographique et l'assise de notre groupe sur 4 activités aideront à compenser les variations conjoncturelles', ajoute-t-il, se déclarant toujours optimiste sur le long terme.

Exel Industrie publiera les ventes de son 1er trimestre 2014/2015 le 22 décembre prochain.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...