Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

EUROPLASMA

ALEUP - FR0013514114 SRD PEA PEA-PME
0.010 € +0.98 % Temps réel Euronext Paris

Europlasma : Le projet de réindustrialisation des Forges de Gerzat soutient encore Europlasma en Bourse

lundi 10 janvier 2022 à 12h01
Europlasma poursuit son repositionnement

(BFM Bourse) - À l'origine d'une technologie de traitement de déchets jusqu'ici non recyclables, le groupe multiplie depuis sa reprise en main en 2019 les projets de relance industriels, avec le soutien des pouvoirs publics.

Après 8,35% de gains vendredi, dans des volumes exceptionnellement élevés, la "penny stock" Europlasma accélère encore lundi malgré un marché défavorable. Dans la foulée d'une première annonce relative au doublement attendu de la production de son site de Morcenx, dans les Landes, l'entreprise en plein renouvellement a fait part d'un projet majeur, puisqu'elle a été désignée repreneur de l'activité des Forges de Gerzat, dernière usine européenne de bouteilles de gaz haute pression (nécessaires notamment pour délivrer l'oxygène médical) fermée en 2019. Le titre, abonné à la catégorie des "penny stocks" ou "actions à quelques sous" comme on surnomme les actions cotant quelques centimes seulement, accélère son rebond à +17,90% lundi vers 11h00 à 0,147 euro.

La cotation a donc repris en fanfare à l'ouverture, après avoir été interrompue vendredi après-midi dans l'attente d'une communication officielle. Cette dernière est intervenue sous forme d'un communiqué commun du ministère de l'Economie, de la région Auvergne-Rhône-Alpes, de Clermont Auvergne Métropole et d'Europlasma, annonçant la relance de la fabrication en France de contenants de stockage haute pression (dont une partie recyclée grâce au nouveau procédé développé par Europlasma Environmental Technologie, une innovation mondiale), un projet à près de 100 millions d'euros répartis entre le bâtiment (35 millions) et l’équipement de pointe (65 millions d'euros).

Il s'agit du deuxième site industriel emblématique dont Europlasma assure le sauvetage après celui des Forges de Tarbes (ex-Tarbes Industry, spécialiste du forgeage de corps creux de grand diamètre, par exemple celui du canon automoteur français CAESAR, produisant aussi des éléments de la torche à plasma d'Europlasma).

"Faire renaître une activité devenue essentielle"

Détenu par le conglomérat industriel américain Luxfer, la dernière usine d’Europe continentale spécialisée dans la production de bouteilles de gaz haute pression et de corps creux en alliage léger à Gerzat a fermé ses portes en juin 2019, entraînant la suppression de 136 emplois directs (et de dizaines d’emplois indirects) dans un bassin déjà fortement touché par la désindustrialisation, et la perte d'une capacité de production cruciale, puisque ces bouteilles permettent notamment le stockage et l'administration d'oxygène médical.

Compte tenu de l’importance du maintien d’une capacité de production de bouteilles de gaz haute pression en France et en Europe –notamment à la suite du Brexit puisque la seule autre usine d'Europe se trouve à Nottingham, au Royaume-Uni– les pouvoirs publics "se sont fortement mobilisés pour trouver un repreneur susceptible de faire renaître une activité devenue essentielle", en l'occurrence Europlasma. Le projet, porté par une structure créée dans ce but dénommée Les Forges de Gerzat prévoit la construction au sein de la métropole d'une nouvelle usine (en fait sur la ZI Ladoux à Cébazat, commune limitrophe de Gerzat) dont l'achèvement est prévu dès 2024.

Le groupe Europlasma financera directement le projet à hauteur de 25 millions d'euros en fonds propres sur cinq ans et 25 millions d'euros en dette levée auprès de son partenaire financier historique Alpha Blue Ocean, lequel a déjà marqué son accord sur un financement à sept ans confirmant ainsi son engagement aux côtés du groupe landais. L'Etat et la région Auvergne-Rhône-Alpes apporteront 7,5 millions d'euros. En outre, l’Etat financera en dette à hauteur de 15 millions d'euros, par le truchement du Fonds de développement économique et social, une partie des investissements réalisés. La région quant à elle accompagnera Les Forges de Gerzat au titre de ses compétences en matière de formation et de professionnalisation. Enfin, Clermont Auvergne Métropole s'engage à financer le foncier et la construction d’un bâtiment industriel ergonomique à hauteur de 34 millions d'euros, dans le cadre d'un schéma qui doit être prochainement finalisé.

Le plan d'affaires prévoit que l'usine générera un chiffre d’affaires de l’ordre de 10 millions d'euros dès 2025 (malgré des délais incompressibles d’homologation des produits manufacturés voisins de 12 mois). Le site devrait ensuite atteindre sa cadence optimale et générer 50 millions d'euros de chiffre d’affaires annuel à partir de 2029 pour une marge d’Ebitda de 30% et un rendement net de plus de 15%.

Un procédé de recyclage unique au monde

La nouvelle usine fera appel au procédé unique au monde de recyclage des déchets issus de la production de l’aluminium développé par Europlasma, en partenariat avec des universités chinoises. Les campagnes d’essais ainsi qu’un prototype de four ont permis de détruire des crasses (ou scories) créées par l’industrie métallurgique pour produire une alumine d'un niveau de pureté proche de 90%. Cette alumine peut par conséquent être valorisée comme matière première dans certains procédés industriels. Historiquement, ces déchets n’étaient pas détruits par des procédés écologiques et encore moins valorisés. Ils sont responsables de nombreuses catastrophes écologiques, dans le Parc National des Calanques jusqu’en 2016 notamment ou encore dans la ville hongroise d'Ajka en 2010, rappelle Europlasma.

Le succès de ce nouveau procédé accroît l’ambition d’Europlasma de valoriser les matières premières extraites lors du traitement de déchets complexes dans le cadre de l'économie circulaire. Une première utilisation interne de cet aluminium recyclé pourra intervenir dans la composition des réfractaires des fours industriels exposés à de très hautes températures. Dans ce cadre, l’acquisition récente des Forges de Tarbes et la relocalisation, ainsi que l’internalisation à venir de la chaîne de fabrication des torches à plasma, permettront une intégration directe de cet aluminium recyclé. Les coûts unitaires des matières premières et d’approvisionnement des solutions Europlasma seront ainsi réduits, avec à la clé des gains de marge brute, calcule la firme.

Compte tenu des grandes quantités de déchets d'aluminium qui attendent d’être recyclées en Europe, le groupe souhaite développer de nouvelles utilisations pour cette matière première à forte valeur ajoutée, notamment sur des secteurs stratégiques. "Ainsi la construction d’une usine 4.0, dédiée à la production de bouteilles de gaz haute pression en aluminium, ouvre la voie à la création d’une filière européenne autonome", fait valoir Europlasma.

"Ce projet d’envergure européenne n’aurait pu voir le jour sans le volontarisme d’Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, sans le professionnalisme des équipes du ministère de l’Économie et des Finances, sans l’engagement de Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, sans celui d’Olivier Bianchi, président de Clermont Métropole, sans l’appui de Pierre Vannineuse et d’Hugo Pingray, cofondateurs d’ABO, puisqu’ils ont accepté d’intervenir exceptionnellement en dette long terme compte tenu de la confiance qu’ils accordent à Europlasma, sans l’opiniâtreté et l’implication des salariés du groupe Europlasma engagés dans cette renaissance industrielle", a salué Jérôme Garnache-Creuillot, le PDG d'Europlasma. "C’est la conjonction du dépassement des clivages, du croisement des compétences et de la transgression des habitudes qui permet aujourd’hui de relocaliser une industrie dont l’importance en termes de préservation de savoir-faire, de création d’emplois et de souveraineté sanitaire est avérée".

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur EUROPLASMA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.70 % vs +25.73 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat