Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

EUROPACORP

ECP - FR0010490920 SRD PEA PEA-PME
1.030 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Europacorp : Malgré les accusations contre Besson, Europacorp bondit en Bourse

mercredi 28 novembre 2018 à 17h27
Europacorp grimpe en Bourse malgré le fiasco de son dernier film

(BFM Bourse) - L'actualité n'est pas flamboyante pour Europacorp, entre les nouvelles accusations de "comportements sexuels inappropriés" visant son patron Luc Besson et un box-office peu flatteur. L'action est pourtant en pleine forme depuis quelques jours.

Après être tombé vendredi à son plus bas niveau depuis mi-janvier, le titre Europacorp a entamé un rebond en Bourse cette semaine avec une hausse de 3,36% lundi puis de 7,32% mardi avant de poursuivre sur sa lancée mercredi avec un nouveau bond de 6,82% à 1,41 euro vers 16h15. Soit pratiquement 20% depuis vendredi. Si le titre cède la moitié de sa valeur sur les six derniers mois, il reste en nette progression depuis le début de l'année (+34%) à la faveur de mois de janvier et février exceptionnels en Bourse. De fait, entre le 2 janvier et le 9 février, le titre était passé de 1,08 à 2,98 euros, soit une hausse de 175% sur la période.

Nouvelles accusations à l'encontre de Besson et fiasco de Kursk

Le film “Kursk”, qui compte plusieurs stars à son casting comme Léa Seydoux et Colin Firth, est un fiasco au box-office avec seulement un peu plus de 100.000 entrées en France trois semaines après sa sortie en salles. Le film bénéficiait pourtant d'un budget de production confortable (35 millions d'euros), ce qui risque de peser sur la santé financière déjà fragile d'Europacorp.

À cet échec commercial s'ajoute les nouvelles révélations de Mediapart sur cinq nouveaux témoignages de femmes affirmant avoir subi des "comportements sexuels inappropriés", selon les termes du média, de la part du réalisateur et fondateur d'Europacorp Luc Besson. Ce dernier avait déjà été accusé de viol par une comédienne en mai dernier. Au total, ce sont neuf femmes qui l’accusent de "comportements inappropriés", à des degrés divers allant jusqu'au viol.

Un rebond technique

Selon Nicolas Chéron, un analyste qui connaît bien le dossier, il s'agirait avant tout d'un rebond technique, après la dégringolade quasi continue du titre depuis mai. "Dès que le titre touche 1,2 euro, il rebondit" de manière automatique. En l’occurrence, selon lui, le trade à réaliser était "un achat à 1,2 avec un stop serré pour jouer le rebond" car "+20% en trois jours, cela se prend, bon film ou pas, Luc Besson ou pas".

Quentin Soubranne - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur EUROPACORP en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+284.40 % vs +3.66 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat