Bourse > Europacorp > Europacorp : L'échec de "Valérian" devrait coûter cher aux actionnaires
EUROPACORPEUROPACORP ECP - FR0010490920ECP - FR0010490920
2.180 € -1.36 % Temps réel Euronext Paris
2.210 €Ouverture : -1.36 %Perf Ouverture : 2.210 €+ Haut : 2.110 €+ Bas :
2.210 €Clôture veille : 49 035Volume : +0.12 %Capi échangé : 89 M€Capi. :

Europacorp : L'échec de "Valérian" devrait coûter cher aux actionnaires

EUROPACORPEUROPACORP

(Tradingsat.com) - Depuis la sortie en salle de 'Valérian', l'action d'EuropaCorp a chuté de plus de 40%. Conséquence ou non de cet échec, le studio de Luc Besson a mis fin au mandat de Directeur général délégué d'Édouard de Vésinne.

C'est une statistique qui risque de ne pas plaire à Luc Besson. Depuis la sortie aux États-Unis de 'Valérian et la Cité des milles planètes' le 21 juillet dernier, l'action de sa société de production EuropaCorp a perdu plus de 40% en Bourse. La capitalisation du studio français est même passée en dessous des 100 millions d'euros. Une vraie claque pour le cinéaste français qui comptait énormément sur 'Valérian' pour relancer sa société. Il paraît désormais exclu qu'il puisse développer une franchise autour du film qui n'a pas su séduire les spectateurs étrangers.

Car si, en France, le public s'est déplacé en nombre pour visionner le film adapté de la BD de science-fiction de Pierre Christin et Jean-Claude Mézières avec près de 3,5 millions de spectateurs. Aux États-Unis et en Chine, principaux marchés du film, le succès n'a pas été au rendez-vous. Outre-Atlantique, 'Valérian' n'a engrangé "que" 40 millions de dollars (33,5 millions d'euros) depuis sa sortie tandis qu'en Chine, les affaires ne semblent pas très bien se porter comme l'explique dans une note un analyste de la société de Bourse Gilbert Dupont.

Une sortie décevante en Chine

"Après une première semaine ayant engrangé un box-office estimé de 52 millions de dollars (dont 28 millions de dollars le premier week-end, source OZAP), les ventes sur le deuxième week-end n’auraient rapporté que 6,5 millions de dollars en raison de la sortie de Dunkerque". Au total, le film n'aurait rapporté que 200 millions de dollars pour un budget estimé à 190 millions de dollars, montant qui n'inclut pas les dépenses marketing et publicitaire du film.

C'est dans ce contexte difficile qu'EuropaCorp a décidé de "mettre fin" au mandat social d’Edouard de Vésinne comme Directeur Général délégué, avec "effet immédiat". "Le Conseil d’Administration d’EuropaCorp a estimé que les activités de production (télévision et long métrage) de la société Incognita (NDLR: créée par Édouard de Vésinne) n’étaient plus compatibles avec le maintien de Monsieur de Vésinne dans ses fonctions de directeur général délégué", expliquait EuropaCorp dans un communiqué. Une mise à l'écart qui semble évidemment liée à l'échec de 'Valérian'.

Bientôt une augmentation de capital?

Car, en cas de pertes importantes du film, le groupe ne dispose pas d'une "solidité financière suffisante (capitaux propres fin 2016 de 97 millions d'euros et dettes financières nettes de 267 millions d'euros) et devrait faire probablement une nouvelle augmentation de capital afin de renforcer ses capitaux propres", explique Gilbert Dupont, qui évoque deux hypothèses pour renflouer les caisses de la société.

"L’apporteur de cash naturel serait évidemment Fundamental [NDLR: un groupe chinois] qui pourrait de nouveau se renforcer au capital probablement sans décote comme ce fut le cas lors de l’augmentation de capital réservée en septembre 2016. En cas de refus de ce dernier, EuropaCorp ferait probablement appel au marché avec une décote significative." Dans tous les cas, les actionnaires d'EuropaCorp devraient être les grands perdants de cette recapitalisation.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...