Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

EUROBIO SCIENTIFIC

ALERS - FR0013240934 SRD PEA PEA-PME
14.700 € +9.29 % Temps réel Euronext Paris

Eurobio scientific : Exonhit affiche sa confiance dans son développement

mardi 7 octobre 2008 à 10h52
BFM Bourse

Par Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - La société de biotechnologie ExonHit Therapeutics est confiante dans son développement alors que les résultats de ses projets sur la maladie d'Alzheimer et le cancer devraient être connus à la mi-2009.

Dans une interview téléphonique à Reuters, son directeur financier Philippe Rousseau a précisé que la société comptait mettre sur le marché un test de diagnostic de la maladie d'Alzheimer au deuxième semestre 2009.

La société travaille également, avec ses fonds propres, sur une molécule - l'EHT 0202 - dont le but est de guérir de cette maladie neurodégénérative. Entrée en phase II au début 2008, les résultats de la phase 2A devraient être connus à l'automne prochain, a précisé le directeur financier.

En partenariat avec BioMérieux, son actionnaire à hauteur 5% du capital, ExonHit a lancé trois projets pour développer des diagnostics des cancers du sein, du colon et de la prostate et les résultats de ses programmes sont attendus au cours de l'été 2009.

Elle a également conclu en 2002 avec l'américain Allergan, qui commercialise le Botox, un accord de R&D dans la neurodégénération avec des applications dans l'ophtalmologie et la douleur. Un premier produit développé dans le cadre de cette collaboration est entré en phase I en 2007 et devrait aller en phase II au cours premier semestre 2009.

DES PROMESSES DANS L'ALZHEIMER

"Nous sommes particulièrement sereins sur notre développement car nos projets progressent, que les problèmes de santé publique sont là et que l'appétit des sociétés pharmaceutiques aussi. Ce n'est pas parce que il y a une crise financière qu'il y aura moins de malades d'Alzheimer", déclare Philippe Rousseau.

Il observe que la maladie d'Alzeihmer représente un marché de plus de 5,5 milliards de dollars en termes de chiffre d'affaires et que, contrairement au EHT 0202, aucun médicament aujourd'hui sur le marché n'est à même de changer le cours de la pathologie.

S'agissant de cette molécule, le directeur financier explique que la société voulait céder une licence à la fin de la phase 2A si les résultats sont suffisamment prometteurs et qu'une quinzaine de sociétés pharmaceutiques s'intéressent déjà au projet.

"Nous sommes avant tout une société de découverte. Nous ne voulons pas mettre à risque la société et avoir à financer ne serait-ce qu'une partie des phases 2B ou des phases 3", affirme-t-il.

Dans ce domaine, dit-il, "les revenus de licences, entre paiement initial et les jalons en fonction du succès, se situent entre 200 et 300 millions de dollars tandis que les redevances s'échelonnent avec le chiffre d'affaires".

Avec Allergan, poursuit-il, "on vise des marchés qui sont de plusieurs milliards de dollars également".

Enfin, dans le domaine du diagnostic sanguin, ExonHit veut aider l'industrie de la pharmacie à mieux recruter ses patients et ce marché est estimé entre 30 et 40 millions d'euros.

PERTE OPERATIONNELLE CREUSÉE EN 2008

Par ailleurs, ExonHit vend des biopuces ADN aux laboratoires pour leur permettre d'analyser le génome humain.

Fondée il y a près de 11 ans par des dirigeants de Rhône-Poulenc Rorer, l'entreprise est cotée sur Alternext depuis novembre 2005. Introduite au cours de 2,89 euros, elle inscrivait mardi un cours de 2,60 (-7,14% sur la veille), en chute de 38% depuis le début de l'année. Sa capitalisation boursière ressort à 75 millions d'euros.

A fin 2008, la trésorerie d'ExonHit devrait totaliser environ 20 millions d'euros contre 31,3 millions un an plus tôt.

"En 2008 on a financé des essais cliniques sur nos fonds propres et, pour la première fois, il n'y a pas eu de remboursement important de crédit d'impôt/recherche", explique le directeur financier.

Il précise que ces 20 millions assuraient au groupe une visibilité de deux ans, "de quoi faire face à nos échéances".

Pour l'exercice en cours, ExonHit aura vu ses investissements de R&D augmenter de 8,6 à 10 millions d'euros et cette évolution devrait se poursuivre l'an prochain, pronostique Philippe Rousseau.

Mais 2008 devrait à nouveau être déficitaire. Le directeur financier fait ainsi état d'une perte opérationnelle attendue de l'ordre de 12 millions d'euros, contre 7,8 millions en 2007. /NM

Edité par Jacques Poznanski

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur EUROBIO SCIENTIFIC en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.20 % vs +12.61 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat