Bourse > Euro disney > Euro disney : Tassement du chiffre d'affaires dans un contexte difficile au 3ème trimestre
EURO DISNEYEURO DISNEY EDL - FR0010540740EDL - FR0010540740
2.000 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
2.000 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 1 567 M€Capi. :

Euro disney : Tassement du chiffre d'affaires dans un contexte difficile au 3ème trimestre

EURO DISNEYEURO DISNEY

(Tradingsat.com) - Euro Disney a publié mardi matin un chiffre d'affaires en baisse de 2% à 352 millions d'euros pour le troisième trimestre de son exercice 2012-2013. Le groupe de loisirs, qui exploite le site de Disneyland Paris souligne avoir fait face à "un contexte économique difficile, notamment en Europe du sud, et, dans une moindre mesure, avec des conditions météorologiques défavorables en France".

Le chiffre d’affaires des parcs à thèmes diminue de 1 % pour s'établir à 204,7 millions d'euros, contre 207,8 millions d'euros au titre du troisième trimestre de l'exercice précédent, reflétant une baisse de 7 % de la fréquentation des parcs à thèmes, partiellement compensée par une augmentation des activités liées aux événements spéciaux.

Le chiffre d'affaires des hôtels et du Disney Village a diminué légèrement pour s'établir à 137,9 millions d'euros contre 138,6 millions d'euros au titre du troisième trimestre de l'exercice précédent, reflétant une diminution de 4,5 points du taux d'occupation des hôtels, partiellement compensée par une augmentation du chiffre d'affaires du Disney Village et une hausse de 2 % de la dépense moyenne par chambre.

Sur l'ensemble des neuf premiers mois de l'exercice 2012-2013, le chiffre d'affaires d'Euro Disney s'établit à 919,8 millions d'euros, en hausse de 1% (soit +9 millions d'euros), "reflétant l'augmentation de la dépense par visiteur et un chiffre d'affaires des activités de développement immobilier plus élevé, partiellement compensés par une baisse de la fréquentation des parcs et du taux d'occupation des hôtels.

"Le chiffre d'affaires du groupe a progressé sur les neuf premiers mois de l'exercice, avec une dépense par visiteur plus élevée à la fois dans les parcs et dans les hôtels", commente Philippe Gas, le président d'Euro Disney. Le dirigeant constate "néanmoins, [que] l'environnement économique européen toujours difficile et les conditions météorologiques défavorables ont pesé sur les volumes des activités touristiques au troisième trimestre".

Dans ces conditions, le groupe "rest[e] prudent pour les prochains mois au vu de l'incertitude économique en Europe".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI