Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ESSILORLUXOTTICA

EL - FR0000121667 SRD PEA PEA-PME
170.940 € -0.29 % Temps réel Euronext Paris

Essilorluxottica : Resté bénéficiaire en 2020, le géant de l'optique compte revenir à son niveau pré-Covid dès 2021

vendredi 12 mars 2021 à 11h00
EssilorLuxottica se veut optimiste pour 2021

(BFM Bourse) - Le second semestre 2020 et particulièrement le 4e trimestre ayant montré des signes convaincants d'amélioration, EssilorLuxottica ambitionne de renouer, dès 2021, avec une performance comparable aux niveaux d'avant la pandémie.

Les "gaps" se comblent à vitesse grand V sur la cote tricolore. À peine plus d'un an après son krach survenu fin février 2020, le CAC a renoué ce jeudi avec les 6.000 points, laissant la crise sanitaire dans le rétroviseur. Et avec lui, de nombreux fleurons du marché parisien reviennent, voire dépassent, leur sommet atteint en début d'année dernière. C'est le cas du titre EssilorLuxottica qui, après avoir touché un plafond mi-janvier 2020 à 145 euros, suivi d'un creux à 86 euros au plus fort de la crise deux mois plus tard, est revenu à son niveau "pré-Covid".

Peu avant 11h ce vendredi, le titre du n°1 mondial de l'optique -né de la fusion entre le français Essilor et l'italien Luxottica en 2018- rétrocède néanmoins 0,3% à 140,9 euros (après avoir frôlé les 143 euros en début de matinée), à moins de 3% de son record historique atteint le 17 février 2020. Aidé par la vaste rotation sectorielle à l'œuvre sur les marchés mondiaux depuis des semaines et par l'optimisme des investisseurs sur un redémarrage rapide de l'économie, il affiche une progression de plus de 11% depuis le début de l'année.

Le groupe se veut optimiste pour 2021

Le nouveau gain enregistré ce jour intervient en réaction à la publication des résultats annuels (et du 4e trimestre) du groupe, qui a certes vu plonger son bénéfice net de 60% lors de l'exercice écoulé mais table sur un retour aux niveaux d'activités pré-pandémiques dès 2021 "compte tenu notamment "de la dynamique positive déjà visible en Asie-Pacifique et de l'espoir que la vaccination commencera à normaliser l'environnement économique dans les autres régions au cours du deuxième trimestre".

La publication d'EssilorLuxottica révèle de fait une nette reprise de l'activité au second semestre, les revenus du groupe ayant même renoué avec la croissance entre octobre et décembre à changes constants (+1,7%) pour s'établir à 4,11 milliards d'euros, tandis que le résultat opérationnel ajusté s'est élevé, sur la période, à 1,25 milliard d'euros (+2,3% sur un an).

Sur l'ensemble de l'année, EssilorLuxottica a vu son bénéfice net ajusté des effets du rapprochement se contracter de près de 60% à 788 millions d'euros, quand son bénéfice net part du groupe s'est pour sa part effondré à 85 millions d'euros (-92%), un plongeon lié au coût d'acquisition relatif au rapprochement entre Essilor et Luxottica qui a eu un impact négatif de e 528 millions selon le communiqué.

Les ventes annuelles ont pour leur part reculé de 17% à 14,3 milliards d'euros, conséquence des confinements liés au Covid, et ressortent ainsi légèrement inférieures aux attentes des analystes interrogés par Bloomberg et Factset. Soutenu par les deux principales divisions que sont les verres et les ventes au détail, le groupe a toutefois noté un rebond de l'activité en fin d'année (à taux de changes courants, les revenus ont chuté de 29% sur les six premiers mois et de 4% sur la deuxième partie de l'année), qui lui permet de se montrer confiant pour 2021.

"Solide reprise en forme de V depuis le mois de mai" constate le groupe. "L'optique, qui représente plus de 75% du chiffre d'affaires, a stimulé la dynamique des ventes post-confinements" précise EssilorLuxottica, qui souligne que le chiffre d'affaires du second semestre s'était inscrit en hausse de 0,3% à changes constants.

Sur l'ensemble de l'exercice 2020, toutes les régions ont été concernées par l'étiolement des ventes. Le premier marché du groupe, l'Amérique du Nord, a ainsi enregistré un repli de 13,6% à taux de change courants quand son deuxième marché, l'Europe, a vu ses ventes s'affaisser de 18,6%. Par divisions, les ventes de verres et matériel optique ont largement moins souffert (-12,2% à 5,96 milliards d'euros) que celles du commerce de gros (-27% à 2,47 milliards d'euros).

Concernant la politique de distribution, un acompte sur dividende de 1,15 euros par action au titre de l'exercice 2020 avait été versé fin décembre, en raison de la reprise, rappelle EssilorLuxottica, qui recommandera la distribution d'un solde de dividende (au choix en numéraire ou en actions) de 1,08 euros par action. Au total, le dividende versé au titre de l'exercice écoulé s'élèvera donc à 2,27 euros, en légère progression par rapport à celui versé en 2019 (2,04 euros).

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ESSILORLUXOTTICA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.20 % vs +35.04 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat