Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ESSILORLUXOTTICA

EL - FR0000121667 SRD PEA PEA-PME
152.940 € -0.62 % Temps réel Euronext Paris

Essilorluxottica : EssilorLuxottica prend le dessus dans son litige avec GrandVision

mardi 22 juin 2021 à 11h12
EssilorLuxottica remporte une manche décisive face à GrandVision

(BFM Bourse) - Saisi au départ par GrandVision et son principal actionnaire, un tribunal arbitral s'est prononcé largement en faveur d'EssilorLuxottica, donnant au groupe franco-italien toute latitude pour renoncer à ce rachat - ou de facto pour en renégocier les conditions plus à son avantage.

Tous les atouts sont désormais à la main d'EssilorLuxottica. Le groupe (issu du rapprochement en 2017 du français Essilor et de l'italien Luxottica) n'a qu'à se féliciter de la sentence favorable rendue lundi par le tribunal arbitral dans le cadre des procédures engagées par GrandVision et son actionnaire majoritaire, la holding de la famille Van der Vorm HAL Investments.

Le tribunal a considéré que GrandVision avait significativement manqué à ses obligations envers EssilorLuxottica dans le cadre de l'accord de rachat du groupe néerlandais - et ses plus de 7200 boutiques dans le monde, dont les enseignes Grand Optical, Générale d’Optique et Solaris. Et conclu qu'EssilorLuxottica n'était plus tenu de finaliser la transaction telle qu'envisagée en 2019, et pouvait s'il le souhaite y renoncer sans avoir à verser la pénalité de rupture de 400 millions d'euros.

EssilorLuxottica "étudie actuellement ses options dans le cadre de cette transaction et communiquera en temps voulu" la suite à y donner. "Même si nous déplorons que la faute de GrandVision ait conduit à la situation actuelle, nous sommes satisfaits que le tribunal ait entendu notre position au sujet des engagements des parties et sur l’importance d’honorer ces engagements" a déclaré Francesco Milleri, directeur général d’EssilorLuxottica.

Depuis l'accord conclu en juillet 2019, qui prévoyait la cession par HAL de sa participation, (représentant les trois quarts du capital de GrandVision) à EssilorLuxottica, puis une OPA sur le solde, les relations entre les parties se sont envenimées, l'acquéreur putatif reprochant notamment à GrandVision d'avoir mal géré la crise du Covid. C'est bien GrandVision qui a saisi un tribunal arbitral en décembre dernier, pour se voir infliger un camouflet puisqu'une majorité des juges ont considéré qu'EssilorLuxottica était dans son droit.

Le titre GrandVision plongeait de 7,33% à 25,30 euros en fin de matinée, quand le prix indicatif de l'offre aurait été de 28,42 euros à ce stade.

De son côté l'action EssilorLuxottica, au lendemain d'un nouveau sommet historique, redonnait 1,37% à 148,34 euros.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ESSILORLUXOTTICA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.80 % vs +31.40 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat