Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ERAMET

ERA - FR0000131757 SRD PEA PEA-PME
68.050 € -0.22 % Temps réel Euronext Paris

Eramet : Eramet profite de la flambée des métaux pour revenir à un pic depuis novembre 2018 en Bourse

lundi 18 octobre 2021 à 11h46
Mine gérée par la Société Le Nickel, filiale d'Eramet, en Nouvelle-Calédonie

(BFM Bourse) - Encore parmi les plus fortes hausses du SBF 120 à la mi-journée ce lundi, le groupe minier et métallurgique a vu son cours être multiplié par deux depuis le 1er janvier, et atteint ce jour un sommet de près de 3 ans en Bourse. La forte poussée du cours du manganèse, notamment, devrait soutenir les bénéfices sur cette fin d'année ainsi qu'en 2022.

À contre-courant d'un marché parisien qui repique du nez (-0,8% pour le CAC) en réaction au ralentissement de la croissance chinoise, le titre Eramet affiche -encore- 3,1% de progression à 85,9 euros ce lundi peu avant 11h. Cette nouvelle hausse porte à 12% son avance sur une semaine, 26% sur un mois, 42% sur six mois, 98% depuis le 1er janvier et même 260% (!) sur 12 mois, et permet au titre de renouer avec des niveaux inédits depuis près de 3 ans.

Le champion français du nickel et du manganèse est globalement porté par un environnement favorable, mais plusieurs notes d'analystes positives ont accéléré la tendance à la hausse ces dernières semaines.

Exane BNP Paribas a ouvert le bal le 4 septembre dernier en rehaussant son conseil de "neutre" à "surperformance" sur le titre, l'influent bureau d'études misant sur une flambée durable des cours du manganèse (47% des revenus du groupe au premier semestre) en raison de la limitation de l'offre chinoise. Dans le cadre du projet de Pékin de réduction des émissions de carbone, les producteurs du pays ont annoncé en mars dernier des coupes drastiques dans la production de flocons de manganèse, décision à l'origine du récent renchérissement des cours. L'analyste d'Exane Sylvain Brunet affirme que les prix des alliages de manganèse ont au moins doublé par rapport au premier trimestre et qu'une telle "manne" devrait soutenir les bénéfices au deuxième semestre et sur l'exercice 2022, et suggère qu'il reste encore un léger potentiel de hausse sur le titre avec sa cible fixée à 92 euros.

La société minière a également intégré la fameuse "short list" de Portzamparc en octobre, le broker ayant à cette occasion établi à son objectif à 100 euros, ce qui témoignait en début de mois d'un potentiel de gain proche de 50%, le "broker" soulignant également la bonne tenue des cours des matières premières: +45% pour le ferromanganèse et +37% pour le silicomanganèse en huit mois et +38% pour le nickel en 9 mois.

Cette progression a permis aux comptes d'Eramet de repasser dans le vert au premier semestre, avec un bénéfice net part du groupe de 53 millions d'euros, à comparer à une perte de 623 millions sur la même période un an plus tôt. L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a pour sa part atteint 293 millions d'euros (+144% sur un an), et le groupe a ainsi relevé sa prévision annuelle d'Ebitda de 600 à 850 millions d'euros en juillet dernier. Une prévision jugée encore prudente par le courtier qui table de son côté sur 953 millions d’euros.

Eramet a par ailleurs annoncé, au début du mois, le remboursement anticipé des obligations à durée indéterminée à option de remboursement en numéraire et/ou en actions nouvelles, dites "ORDINAN", émises en octobre 2016. Quant au prochain rendez-vous du groupe avec les investisseurs, il aura lieu lundi prochain avec la présentation de ses résultats trimestriels.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ERAMET en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.90 % vs +36.31 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat