Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

EOS IMAGING

EOSI - FR0011191766 SRD PEA PEA-PME
2.165 € -1.14 % Temps réel Euronext Paris

Eos imaging : Le spécialiste de l'imagerie médicale 3D lance la seconde génération de son système, EOSedge

mardi 26 novembre 2019 à 17h45
Vue de la nouvelle génération de l'appareil d'EOS, EOSedge

(BFM Bourse) - EOS Imaging a obtenu l'homologation en Europe de la nouvelle génération de son système d'imagerie en 3 dimensions, capable notamment de moduler la dose de rayonnement tout au long du balayage du patient. En vue de l'obtention "prochaine" du feu vert de la FDA américaine, la société va présenter EOSedge au congrès de la société nord-américain de radiologie (RSNA) qui débute dimanche à Chicago.

Un vecteur d'accélération de l'activité pour EOS Imaging, selon son directeur général Mike Lobinsky. La société française d'imagerie médicale, à l'origine du premier système capable de fournir une image aussi bien en 3D qu'en 2D du corps entier en position fonctionnelle, tout en limitant la dose de rayons X reçue par le patient, a dévoilé mardi soir la nouvelle génération de son système, baptisée EOSedge. D'ores et déjà, l'entreprise a obtenu l'homologation de cet équipement en Europe, au Canada et en Australie, tandis que le dossier est en cours d'examen par la Food and Drug Administration des Etats-Unis.

EOSedge apporte une résolution d'image encore supérieure et une technologie capable de moduler la dose de rayonnement tout au long du balayage du corps du patient, afin d'optimiser encore le niveau de radiations auquel est exposé le patient (le cœur de la technologie issue des travaux de Georges Charpak, prix Nobel de physique 1992, permet déjà des doses de radiations 6 à 10 fois moindres qu’en radiologie conventionnelle, ce qui est particulièrement appréciable dans le cas de patients nécessitant des examens renouvelés, par exemple un enfant atteint de scoliose).

Améliorer le confort et faciliter l'examen pour le patient

Au plan de l'ergonomie, EOSedge a également été conçu dans le but d’améliorer le confort des patients, faciliter le déroulement et la durée de l’examen. La nouvelle cabine est plus ouverte que dans le système actuel, et inclut désormais une plateforme spacieuse et motorisée pour faciliter l'accès à davantage de patients (personne handicapée par exemple) et de plus grands champs d’acquisition. "Le nouveau système EOSedge permet une avancée significative de l’imagerie musculosquelettique en termes de qualité d’image tant au niveau de la résolution spatiale que du contraste d'image, le tout avec une faible dose de rayonnement.

Après plusieurs mois d’utilisation, nous constatons également une amélioration du confort du patient, une utilisation simplifiée et une réduction importante du temps d’examen, améliorant d’autant notre productivité', a indiqué le docteur Olivier Fantino, radiologue de l’appareil locomoteur au Centre d’Imagerie Médicale du Parc et Imagérie Médicale du Créqui, utilisateur d'EOS depuis 2011 et qui a pu expérimenter le nouvel EOSedge pendant quelques mois. Le praticien, cité dans un communiqué d'EOS, juge que le nouvel appareil "pourra ouvrir de nouveaux champs d’applications en imagerie musculo-squelettique".

Cette nouvelle version vient compléter, et non pas remplacer, la gamme de produits EOS imaging aux côtés de la première génération du système EOS, a indiqué à BFM Bourse Mike Lobinsky. Si le nouveau système sera évidemment vendu à un prix supérieur, l'entreprise considère qu'il aura des opportunités commerciales pour les deux modèles. La première génération compte plus de 350 unités installées dans une trentaine de pays.

"Nous sommes ravis de présenter EOSedge au congrès annuel de la RSNA, le principal rendez-vous de l'année pour le domaine de la radiologie clinique. Cette innovation majeure résulte de plusieurs années de développement par nos équipes", a ajouté le dirigeant.

En Bourse, l'action EOS qui avait touché un plancher historique début octobre affiche depuis un mois et demi un rebond de 68%, soutenu par le retour de la croissance du chiffre d'affaires (après une période de vaches maigres provoquée par un changement du mode de facturation, intervenant maintenant seulement au moment de l'installation et non de la commande) et le développement de nouvelles innovations.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur EOS IMAGING en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+309.50 % vs -9.69 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat